Au bout du jardin, le voyage....... L'Europe, l'Asie, le Moyen Orient... Et maintenant l'Amerique du Sud

Je n'arrive pas à m'y habituer !!

 

En 2000, nous sommes partis au Canada et j'ai eu du mal à me faire aux chambres dont les fenêtres ne s'ouvraient pas, car il y avait la "clim"..

Depuis nous sommes allés en Asie et en Australasie... Mais j'ai découvert des hôtels avec des chambres sans fenêtre, et des maisons, qui étaient de plus en plus barricadées... !

Ainsi au Cambodge, au fur et à mesure que le pays se reconstruit, les barbelés et les verrous envahissent les maisons.

 

 cette maison est une maison traditionnelle cambodgienne,

mais maintenant nous rencontrons de plus en plus ceci ..

En ce qui nous concerne

Quelques exemples dans la maison de Phnom Penh Thmei, où nous avons vécu 3 semaines en colocation, avec nos amis Marie Laure et Jean Louis..

Première grille pour rentrer dans la salle de séjour.. Dans certains cas, je vous rappelle que les voitures sont rentrées dans la salle de séjour pour la nuit.. Ici, ce n'est pas le cas !! Il y a une grille au bout de la rue et une seule entrée ouverte à partir de 18 H pour tout le compound.

Tout d'abord 3 cadenas à ouvrir,

Ensuite il y a un cadenas supplémentaire sur la porte... !!

Parlons de la terrasse... En fait, un mur d'un m  30 environ sépare les terrasses.. Donc certains mettent de véritables cages pour s'isoler...

Nous n'en avions pas, par contre un nouveau verrou sur la porte d'accès..

Quand aux fenêtres ...

 

Les clés des verrous du rez de chaussée étaient sur le frigidaire, 2 étages plus bas.. Et certains soirs, je pensais que si le feu se déclarait, nous avions toutes les chances d'y rester !!

 



Publié à 15:39, le 20/02/2015, dans Cambodge, Phnom Penh
Mots clefs :


Encore une journée fantastique !! Les potiers

Vraiment Kampong Chnang nous va bien...

 

Le vélo... La Guest House avec son jardin, sa charmante hôtesse et sa  fille tout autant... C'est génial !!!

 

Du coup, nous repartons du côté du village flottant, nous nous sommes peut être trompés dans nos impressions.. 

 

 

 

 

Nous nous baladons dans le marché. Effectivement c'est plus agréable... Mais nous n'allons pas plus loin que le marché.

 

 

Feuilles de betel... Qu'est ce que c'est joliment rangé !

Nous regardons les allées et venues des bateaux, avant de rentrer pique niquer et partir pour une après midi de tuk tuk... Tour organisé par notre gentille hôtesse.

 

Heureusement que nous n'avions pas cherché à venir voir les potiers en vélo ! Nous n'aurions rien trouvé.. Même après autant de temps en Asie, et au Cambodge, nous ne réalisons pas que souvent le commerce; l'atelier se fait à la maison !

Donc peu de boutiques, en fait, nous avons trouvé une boutique dans un atelier, pour le reste il faut chercher en dessous des maisons...

Donc la communication avec les potiers est difficile si vous ne parlez pas khmer !

Tout d'abord ce qu'il faut savoir à propos des potiers de Kampong Chnang, c'est qu'ils fabriquent "les Chnangs" pour tout le Cambodge.

Ces plats sont vendus à travers tout le Cambodge, auparavant grâce aux chars aux boeufs, maintenant de petits moteurs tirents les charettes. Ils partent en général à plusieurs. Et les premières fois que nous sommes venus, les convois de boeufs créaient des encombrements aux portes de Phnom Penh.

Kampong Chhnang = « port de la poterie »

Il y a aussi des genre de brasero en terre sur lequel toute la cuisine est faite... Même les gens qui vivent en appartement en ont un qu'iis mettent sur le balcon ou le carrelage pour faire certains plats.

Nous allons enfin découvrir l'autre côté.. Celui de la fabrication ! Peut être parce que je savais que c'était au bord du Tonlé Sap, j'imaginais que les potiers se trouvaient près du lac.. En fait pas du tout !

Les potiers ont leur propre emplacement où ils creusent pour obtenir  l'argile nécessaire à la fabrication des poteries.

Nous sommes partis à l'heure dans le tuk tuk de Monsieur Channi. Le premier arrêt c'est dans les ateliers d'un projet  franco- khmer avec une pincée de  "Japon".

Pour rappel, les Khmers rouges avaient complètement démantelé la fabrication, tués les artisans. Comme dans d'autres secteurs, il a fallu l'aide  internationale pour remettre en route celui-ci.

KChh

Plusieurs employées travaillent lorsque nous arrivons. Plusieurs bébées ou petits enfants de 3 ou 4 ans sont là aussi.

Nous verrons aussi 2 enfants d'une dizaine d'années travailler sur le site.

 

 

La halte garderie !! Le bébé dans le hamac

Ici des composants qui rentrent dans la fabrication des poteries, je dirais qu'il doit y avoir aussi des céramiques.

Une chose particulière dans ces argiles, c'est que dans cette région l'argile contient des paricules d'or... Et que cela donne de très jolis reflets aux pots.

 

Un des gamins d'une dizaine d'années qui travaillait là, avait calé son téléphone dans ce braséro, pour regarder le film pendant qu'il remplissait de cendre un autre braséro. On met de la cendre entre la terre cuite et le métal pour empêcher le braséro d'atteindre une trop haute température.

Après avoir quitté cet atelier, nous allons dans un tout petit atelier tenu par une dame qui fait des éléphants en terre. Pendant que notre guide lui parle, elle travaille et 2 enfants sont autour, tout comme la grand mère qui surveille les enfants.

 

Ensuite Monsieur Channi nous emmène chez un récoltant de sucre de palme.

le palmier à sucre est haut  de 10 à 30 mètres, il est couronné par un bouquet de 25 à 40 feuilles. Non seulement, il sert pour obtenir du sucre, mais aussi pour construire des maisons traditionnelles et de nombreux produits artisanaux.

Il est souvent planté près des rizières. Ce qui donne un charme très particulier à la campagne cambodgienne.

Suivant les endroits, on récolte la sève dans des bouteilles en plastique (plus légères) ou dans des morceaux de bambou (plus traditionnels). Pour cela, les fleurs sont incisées. Les hommes doivent monter 2 fois par jour pour la récolte..

Ici nous découvrons pour la première fois  plusieurs arbres relliés entre eux, par des planches.. Ainsi le cueilleur monte une fois pour récolter 3 ou 4 arbres avant de redescendre, très judicieux. Les arbres sont dans son jardin.

 

 

 

Le filet pour filtrer la sève avant de la faire bouillir dans ce récipient.

J'ai trouvé super sympa ces petits pots. Du coup, du sucre peut rester mou,  cela ressemble à une pate comme du lait concentré de couleur caramel. Et moi, je le préfère ainsi que lorsqu'il est en palets.

 

En passant nous apercevons une briqueterie et je regrette de ne pas avoir demandé à Monsieur Channi de nous arrêter. En effet, même si nous en avons une 2 ans auparavant, à Kompong Cham, je pense qu'avec lui cela aurait très intéressant.

Nous avons fini la journée en rencontrant sa famille.

 

La fin de cette journée fantastique....  au restaurant !

 

 



Publié à 01:51, le 20/02/2015, dans Cambodge, Kâmpóng Chhnăng
Mots clefs : BateauxSucrePoterie


Trop bien la Vie !

Hier 9 h, nous avons quitté la maison pour une petite virée à Kampong Chnang....

Pour ceux qui ne connaissent pas, je présente ....2001, nous entendons parler de ce village de potiers au sud du Tonlé Sap... Mais à notre retour de Batambang, nous n'avons pas eu le courage de tenter l'aventure... S'arrêter au milieu de "nulle part" et trouver un tuk tuk qui nous y emmènera...

Il faut dire que nous étions partis le matin à 7h de l'hôtel, mais à 8 h de Batambang, après que le chauffeur du pick-up ait trouvé assez de clients...  A l'intérieur : 4 dans la cabine derrière le chauffeur... Je peux vous dire aussi longtemps après qu'il y avait une planche dans mon dos... 2 à côté du chauffeur...

A l'extérieiur, dans la "benne" 15 passagers, les bagages et une mobylette...

Il faut dire que ce que les touristes prennent aujourd'hui, pour argent comptant en 2001, n'existait pas ...

Exemple : Les panneaux de signalisation (surtout écrit en lettres occidentales) ;

Certaines routes (ex entre Phnom Penh et Siem Reap,   ainsi que celle pour aller à Sen Monorom)

Les autos écoles...

Les lignes de cars étaient rares...

Par contre, on rencontrait des armes de toutes sortes dans les rues de Phnom Penh, ou à la ceinture des hommes... Et les enfants se promenaient avec des machettes !

 

Revenons à notre voyage en 2015  !

Tuk tuk à 9 h... Il arrive avec 5 mn d'avance..

Nous arrivons en avance, car le traffic est très fluide en ce jour de fête ! Alors, nous prenons un petit déj européen qui nous servira de déjeuner.. 24 500 R... Chouchou sans lunettes a cru tout d'un coup que c'était 24, 5 $ !!!

Compagnie Capitole Départ prévu 10 H 30 - Nous devons être là à 10 H 15 à l'arrêt.... Finalement départ à 10 H 45... Nous avons noté le même délai pour les cars qui partaient à Siem Reap.

15 MN d'arrêt 40 km avant Kampong Chnang...

Arrivée vers 13 H ..

Garden Guest House - Tel + 855 12 550 633 de France -

                                    Tel 012 55 06 33 et  097 99 097 88   du Cambodge

Adresse : Mong Barang Village Phaé Comune - Kompong Chhnang

 

En arrivant  sur la place, nous avons pris un tuk tuk en donnant le nom de la guest house et nous sommes arrivés sans problème !.... En fait c'est à moins de 10 mn à pied... C'est vraiment à  2 pas.

. Nous avions réservé une chambre à la Garden Guest House.... Devinez pourquoi ! Le jardin.... Et il est tel que nous l'espèrions... Très agréable !

Nous avons une chambre claire avec un ventilateur, dans un bungalow... Nous pensons que cela sera suffisant et que nous n'aurons pas besoin de la clim !! On verra ........

Il y a un patio et nous rejoignons Karen et Alan. Elle est physiotherapiste et intervient dans plusieurs centres de handicapés moteurs  comme audit, pour améliorer les soins et les  exercices qui sont donnés pour une meilleure vie quotidienne, ainsi que l'aménagement des fauteuils roulants.. il faut se souvenir qu'encore 30 personnes par mois périssent ou perdent un membre à cause des mines.

En fin d'après midi, eux partent en vélo du côté duu Tonlé Sap.. Nous allons découvrir le centre ville un jour de fête.. C'est le 1er de l'An.

Nous prenons une bière avec eux, avant qu'ils n'aillent faire leurs bagages... Nous restons dehors à regarder les margouillats et les grenouilles...C'est tout simplement formidable d'être dehors ... En plus, il y a peu ou pas de moustiques !!! Merci les margouillats..

 

Ce matin, nous louons des vélos pour 1 $ et partons à la découverte.. Nous allons faire une super balade dans la campagne cambodgienne...

Voilà vraiment ce qui nous a manqué !!! La campagne, les vélos et les petits chemins et les sourires des Cambodgiens enfants et adultes !

Cela ne donne aucune envie de rentrer à Phnom Penh !

 

 

 

Nous partons dans la campagne  au lieu d'aller voir le village flottant sur le Tonlé Sap.. Nous nous retrouvons au miliieu des exploitations de palmiers à sucre.

Cela commence à sentir bon le jus qui cuit mais quel dur travail pour les femmes par cette chaleur.

 

Est ce que vous voyez l'échelle sur laquelle le cueilleur monte à plus de 25 m ? Pas plus de 10 à 15 Cm de large, en bambou.

La sève est recueilli dans ces "tuyaux" et souvent on voit les cueilleurs en vélo, avec leur machette !

 

Notre balade nous a donné soif et un peu faim.. Nous allons acheter une petite pastèque, et nous installer  à l'ombre... Pas mal d'enfants nous rejoignent et nous partagerons notre pastèque avec eux !  (2000 riels la petite pastèque)

 

En voyant ces petits enfants sur ces grandes bicyclettes, je me demande toujours comment ils font ! Ils pédalent pour ainsi dire debout et n'utilisent pas pour eux la selle !

 

Cette machine est une "rape " à glace ! J'avais vu le jeune homme sortir un bloc de glace de la glacière, j'avais surtout remarqué les différentes épaisseurs de plastique et tissu qui étaient au dessus. Il avait scié avec un couteau à grosses dents le bloc et je me demandais ce qu'il allait en faire !!

Un granité !!!

 

D'abord, vous rapez le bloc de glace, ensuite, vous ajoutez un peu de lait concentré sucré ou juste de la grenadine ou de la menthe... A j'oubliais... Suivant la circonstance, ( enfant ou adulte par exemple) ce sera dans un petit sac plastique avec une paille ou dans un verre avec une cuillère !

Nous sommes rentrés nous mettre à l'ombre et nous reposer à 14 h...

Nous avons été gâtés ce matin par tous ces sourires, ces rencontres aimables ( échanges de quelques mots : Les enfants et les adolescents apprennent l'anglais et cherchent à l'utiliser. Je dis les quelques mots que je sais... Les salutations d'usage, remerciements, au revoir et à bientôt et nous paraissons tous apprécier ce moment...

En fin d'après midi ce sera assez différent au village flottant.

C'est la fin d'un marché. Nous avons l'impression de retrouver le Cambodge de 2009. La saleté est très grande dans ce coin. Aucune gestion des déchets dirait notre fils ! Les regards n'ont pas l'air amical..  Nous remontons sur nos fougueux destriers ... Nos vélos !

Le village flottant est très visité par les touristes qui s'arrêtent à Kampong Chnang et peut être que les habitants en ont un peu assez de ces visites incessantes ?!

Les variations du  Tonlé Sapp sont très différentes en saison humide et sèche, ce qui explique la hauteur des pilotis
Dans ce quartier, il y a aussi une mosquée. Nous en avons beaucoup vu entre Phnom Penh et Kampong Chnang, mais c'est une autre histoire...
Nous n'avions pas envie de revenir par le même chemin, alors grâce à ce repaire, nous sommes rentrés à travers les rizières, et retrouvé le chemin de ce matin

 


 

           

 



Publié à 01:19, le 20/02/2015, dans Cambodge, Kâmpóng Chhnăng
Mots clefs :


Une jolie frayeur !!

Pousses.

L'inconvénient d'être à Phnom Penh Thmei... C'est son éloignement du centre de Phnom Penh.. Pas d'activité à l'extérieur après 18 h . Les sœurs ont été cambriolées l'année dernière et consiidèrent le quartier comme « non sûr » après 18 h !

Le quartier c'est un compound chinois, où toutes les maisons sont presques semblables, seuls le nombre d'étages change ! Au rez de chaussée vous avez d'abord une grille avec 2 cadenas que vous ouvrez avant d'ouvrir la porte fermée à clé et muni d'un autre cadenas qui ferme les 2 battants de la porte !!! OUF, vous êtes dans la salle de séjour..

(S'il y a le feu.... Nous sommes morts ... Les clés sont sur le frigidaire dans la cuisine !!)

Soyons positifs... En entrant dans la salle de séjour, au dessus de vous un énorme lustre, en face, un autel des Ancêtres et une mezzanine avec une chambre sans fenêtre sur l'extérieur..

Au fond au RdC, la cuisine, et derrière une minuscule cour qui a un toit et qui peut servir comme cuisine extérieure, en tout cas, c'est le cas pour nos voisins.. Du coup,  odeurs de cuisine dès 5 h du matin !! Très agréable vers 11 H30, mais pas si tôt.. 

Au dessus, en plus de la chambre en mezzanine, 3 chambres.. 2 orientées au soleil, 2 à l'ombre. Chacune a une salle d'eau et il y a une terrasse au dessus..

 

Notre voisine fait des offrandes pour le Nouvel An Chinois.. Elle ne brulle pas ses ordures !!
Offrandes pour le Nouvel An Chinois

Des maisons semblables à "perte de vue", des grilles à l'extrémité des rues... Après 6 h, une seule porte est ouverte avec un garde.

Il y a 4 ans, lorsque nous sommes venus rendre visite à nos amis pour un bref week end, alors que nous arrivions de Nouvelle Zélande... Ce quartier était en construction... Il nous semblait immense et nous nous demandions si toutes les maisons allaient être occupées !!! Aujourd'hui nous avons la réponse.. Nos amis voient des changements chaque semaine... De nouvelles boutiques s'installent ou s'améliorent.

Le marché, jour de fête
Le marché est presque désert, surtout en comparaison de l'affluence hier au soir.

 

Voilà, vous connaissez mieux le quartier !

Pour aller au centre de Phnom Penh,  nous prenons un tuk tuk et comme cela va être la Nouvelle Année Chinoise, le Tet pour nos amis Vietnamiens, tout va être fermé... Nous allons donc avant à Phnom Penh pour faire quelques achats.. Je me demandais si je n'allais pas me faire faire 2 chemisiers.. Il faut donc trouver le tissu avant d'aller chez la couturière !!

Ce sera donc une journée shopping et restaurant sympa avant d'aller retirer  de l'argent au distributeur de la "Canadian Bank". D'après ce que nous savons, il n'y a pas de frais prélevés par cette banque, juste les frais de la banque française.. Le distributeur est séparé des bureaux, par une porte... Ce n'est pas un distributeur au milieu de "nulle part" !!! Heureusement !

Pourquoi je vous donne ce détail ?.... Car Chouchou ne récupère pas sa carte !!! Sur le moment, nous ne savons pas si la carte a été avalée... ou si la jeune femme présente l'aurait subtilisée !!

Nous nous "précipitons" de l'autre côté, après avoir vérifié toutes les poches, le sac à dos de Chouchou et parlons avec une employée... qui n'a pas l'air ni surpris, ni "paniqué"... (du reste pourquoi le serait elle !!) Paniqué c'est Chouchou... Pourquoi !!

Finalement, en voyage la carte bancaire c'est comme une carte d'identité !! Surtout pour ce voyage !

A quoi sert elle ?

- A payer hôtels, déplacements, achats, et faire des retraits d'argent : Heureusement nos amis se proposaient de nous prêter de l'argent, et je pensais que nous pourrions virer de l'argent sur mon compte et utiliser plus ma carte.... MAIS  !!!

- La carte de Chouchou

+ allait servir de garantie pour la location de voiture en Australie !!! Et nous allions avoir à faire des démarches pour obtenir le changement !

+ allait nous permettre de récupérer les billets de train à notre retour en France.. Il fallait racheter des tickets et annuler les autres, avec une légère perte.. De nouvelles complications...

Ah oui, au fait, les distributeurs fonctionnent comme en France, il y a quelques années, vous récupérez l'argent et ensuite la carte..

Pour nous consoler, nos amis ont pris du rhum et du jus de fruit.. Et des croissants pour le petit déj du matin suivant ...En plus, eur fils et petit fils arrivaient et il y avait des anniversaires à fêter..

Finalement, le lendemain matin, départ à 9 h pour être à 10 H15 à la banque, où Chouchou devait présenter son passeport et OUI !!! la carte bancaire avait bien été avalée !!! OUF !

Merci à nos enfants d'avoir été sur le pont pour nous aider. Les contacts email avec les banques sont une chose, mais savoir que l'on peut compter sur nos proches, c'est vraiment très important.

Du coup, notre voyage à Kompong Chnang n'a pas été annulé... Heureusement que nous ne devions pas prendre un avion le matin, où nous sommes allés récupérer la carte..

Dorénavant, nous allons chercher les distributeurs dans les enceintes des banques et ne pas faire de retrait la veille d'un départ !

Et nous avons profité que nous étions à Phnom Penh pour aller faire un petit tour du côté du Bassac et prendre une bière de la "terrasse" du FCC.. Ce restaurant hôtel qui a servi de quartier général aux journalistes, lors des derniers jours avant la prise de Phnom Penh par les Khmers Rouges.

Mais l'intérêt dans un premier temps était sur le fleuve !

Ensuite dans une rencontre ... J'avais trouvé une information sur des stages de photos d'une 1/2 journée à Phnom Penh... Sous une carte.... qui a disparu... Alors, la veille j'avais demandé à l'espace culturel français qui n'avait aucune idée.. Et pour cause, les  interventions se font en anglais..

Mais ce qui a été épatant, c'est qu'avant de repartir, j'ai voulu jeter un coup d'oeil au reste de l'établissement et j'ai trouvé 2 messieurs avec 2 appareils photos qui avaient l'air de discuter photo !!!  Et oui, c'était bien là  qu'avait lieu le RV pour les stages !!! Le prix était légèrement différent, mais j'espère bien en faire un avant de repartir de Phnom Penh !

Descendons vite avant que le pêcheur ne soit parti !!

Nous continuons notre promenade sur le quai... Et nous n'avons pas vraiment fait attention aux drapeaux... Mais celui-ci nous fait un clin d'oeil que nous adressons à Loulou !
 

 



Publié à 16:02, le 19/02/2015, dans Cambodge, Phnom Penh
Mots clefs :


Une journée type Nouvelles Pousses

12 Février (jeudi)

Nous partons vers 7 h20 en tuk tuk pour Pos Thom (Potom) ( dépepnd d'Areykhsath pas de Sarikakeo).. Marie Laure et Jean Louis ont une réunion avec les institutrices de maternelles.. Nous allons nous promener le long du Mekong. Il y a une fête à la pagode à côté. Anne Marie a retrouvé une jeune qu'elle connaît et qui nous entraîne pour une petite visite... Juste le tour de l'école et de la pagode.. Nous choisissons d'aller le long du Mekong, mais cela s'arrête assez vite.. ! Nous nous arrêtons sur une balancelle en face du fleuve et je sors mon carnet et mes aquarelles.

Nous les retrouvons un peu plus tard, pour la réunion pour le brossage des dents avec Ombeline.
L'association a récupéré des brosses à dents, par « Enfants du Mekong »..

L'idée :

Suspendre des tasses sur une planche, identifiées par des animaux...
La brosse à dents ayant un trou, elle pourra elle aussi être suspendue....
Au lieu de boire le lait de soja d'un sac en plastique et jeter dehors, il sera mis dans la tasse, et bu.. Ensuite les enfants se laveront les dents.. Seulement cela correspond à la sortie pour la récréation... Où les enfants achètent de multiples sucreries !!! Combien de temps les dents vont elles rester propres...
Bien sûr Ombeline, insiste sur le fait qu'il faudrait que les enfants se lavent les dents une fois encore à la maison, rappelant que des problèmes dentaires pouvaient avoir une incidence sur le cœur...

Après avoir pris le ferry pour rentrer, (nous avons croisé un chargement de bambous tiré par un minuscule bateau), nous retrouvons le père de Soka et son tuk tuk..


Premier arrêt une ramette de papier ;


2ème arrêt : Des lunettes pour Anne Marie.. Comme elle a oublié son ordonnance à Pont, elle se décide à faire une consultation chez l'opticien.. Ses lunettes ont été abîmées lors de son accident.
Elle utilise de vieilles montures et fait refaire des verres... Bilan 28 $ et 1 heure d'attente.
Nous en profitons pour aller déjeuner.

Lors de sa commande, Anne Marie n'a pas dû être très claire, car on lui apporte une assiette bien remplie viande de porc, légumes et porc, avec 5 assiettes...vides !! C'est un peu peu !!!
Nous ne comprendrons pas pourquoi le père de Soka renvoie le plat de porc que nous avions commandé au bénéfice d'un plat de bœuf !

Nous passons à Pochentong, pour récupérer les prolongations de visa de Marie Laure et Jean Louis. L'année dernière cela se faisait près de l'aéroport... dans le cadre d'un visa « affaires »... Cette année, on les envoie dans une agence touristique.. !
Il semblerait qu'il vaudrait mieux prendre un visa tourisme, plus facile à prolonger désormais..

Retour à la maison et sieste.. Il semble que mon système de serviettes de bain mouillées rafraichisse bien la pièce !

Plus qu'un truc à trouver pour les moustiques, en plus du produit dans la prise et le spray... J'ai l'impression d'être celle qui est le plus incommodée !

Jean Louis n'a qu'un système de clé 3 ou 4 G et cela n'est pas très évident ! Entre les connexions et le temps disponible...

 

13 Février

Les rencontres qui continuent de m'étonner !

 

          

Le transport des enfants... Nous avons vu que des sièges pour les enfants sont construits au Vietnam, mais je vous en présente un autre ....
De loin, impossible de discerner quelque chose dans le volumineux chargement de ce vélo...

Transport volumineux
Mais regardons de plus près !
Nous sommes partis à 7 h 30, les parents accompagnent les enfants à l'école.
Comme au Vietnam, nous retrouvons des Elégantes sur les motos....


Et ce que nous qualifierions de « chaussons » aux pieds des institutrices, au cours d'une réunion de travail.

En ce qui concerne les changements dus à la mondialisation, au tourisme

Les premières affiches pour lutter contre « tout jeter dans les rivières »

Une société de tourisme en « VTT » qui emmène une petite dizaine de touristes anglophones de l'autre côté du Mekong, pour leur faire découvrir la campagne par les petits chemins.. Chouchou n'imagine pas un instant céder à ces sirènes !!

Les rencontres sur le fleuve
Transport de bois... peut être bambou... La quantité est vraiment importante et quelle est la profondeur du chargement ?

Il y a maintenant beaucoup moins de dragues.. Jusqu'où remplit-on cette péniche ? Jusqu'à ce qu'elle soit sur le point de couler.
 

Ce qui est également remarquable, c'est le partage des eaux... C'est ici, que le Mekong et le Tonlé Sap se rejoignent.

A Copenhague, un roi a construit le parc du Tivoli pour que ces sujets se promènent et fréquentent les attractions foraines plutôt que de faire la guerre... A moins que ce soit pour voir le paysage d'un point de vue élevé..... En tout cas, nous rencontrons quelques grandes roues !

A Phnom Penh même, près de l'embarquement du ferry d'Areykhsath... Il y en a une ainsi qu'un parc d'attractions assez grand... En 2002, nous avions mangé au milieu de l'avenue, avec Gilberte, dans une petite échoppe... Aujourd'hui il y a une nouvelle statue, un nouveau centre des affaires et les pauvres ont été repoussés plus loin... hors du centre de la ville.

 

Lorsque nous arrivons pour la réunion avec les institutrices, il y a une fête à la pagode.. Est ce pour cette occasion qu'il y a cette grande roue et ce petit train ? Ou sont ils là en permanence ?

Nous les avons vus à Hanoi, nous les voyons maintenant à Phnom Penh... La semaine prochaine, nous allons fêter le Nouvel An Chinois ou le Tet pour les Vietnamiens... Hors une bonne partie des professeurs, des commerçants sont soit l'un soit l'autre.. Aussi la vie sera très calme le 18 et le 19.. Les marchés de Phnom Penh seront fermés.. Les enfants restent chez eux puisqu'une grande partie d'entre eux n'ont pas cours. Plus tard, en avril, ce sera le Nouvel An Khmer.

 

 

 

 

 


 

 



Publié à 10:40, le 13/02/2015, dans Cambodge, Phnom Penh
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 3 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Barcelone
Cambodge
Colombie
France
Hongrie
Iran
Israel
Laos
Nomades : Cyclotourisme et camping
Pays Bas
Preparation des voyages
Projets
Thailande
Vietnam
:

Derniers articles

2013 - 2017
Sans titre
Guajira et la mine de Cerrejón
2ème jour de notre tour dans La Guajira - Bahia Hondita
1er jour du tour à La Guajira

Sites favoris

2011- 2012 - 8 mois au bout du monde
2010- 2011 Bali, Malaisie, Moyen Orient
2009 - 3 mois en Asie
Notre Asso au Cambodge
Michele & Ron Nos Australiens de Perh
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et nos voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email