Au bout du jardin, le voyage....... L'Europe, l'Asie, le Moyen Orient... Et maintenant l'Amerique du Sud

Minca

C'est marrant les idéee que l'on peut se faire avant de partir dans un pays... Et lorsqu'on rentre de mettre les deux en // .... !!

Quand Loulou m'avait parlé de ce village, de son éloignement et le mode de transport (moto-taxi), il m'avait aussi parlé d'oiseaux et de toucans.. J'avais imaginé cela plutôt "désertique et sabloneux"... Puisque c'était près de la mer !!!

Quelle erreur !!! C'est en pleine montagne, c'est tout vert !!! Le Trièves à côté des Caraïbes !! Bon d'accord, la végétation est un peu différente !

Nous savions que les "collectivos" partaient près du marché... Ce sont des minibus qui partent lorsqu'ils sont à peu près plein.... Nous n'avons pas de problème pour trouver l'endroit.

En arrivant dans le village, nous prenons la direction de "Pozo Azul"... Nous avions envie de marcher... Mais cela ne va pas être dans des petits chemins.. mais sur des routes forestières. Souvent, nous sommes interpelés pour prendre un moto taxi... Mais marcher aujourd'hui dans la nature... quel bonheur !!! Mais bien avant de l'atteindre, il va se mettre à pleuvoir !!!

Nous continuons malgré tout...

Par beau temps, il doit y avoir pas mal de monde... Pas vraiment le cas aujourd'hui ! Même si nous n'étions pas seuls !  
Votre moto a besoin d'essence ? On se croirait en Asie !!! vous dis-je ! Lui par contre, on ne l'a vu qu'en Colombie : Garrapatero ani,  Smooth-billed ani ou Ani à bec lisse en français !
      Pas vraiment le beau temps !! Heureusement, nous avions nos ponchos et moi, mon parapluie !

 

"Pozo Azul" pour Loulou, c'était des vasques et des sauts dans l'eau cristalline !!! C'est vrai que la température de l'eau est agréable, mais j'ai oublié de prendre nos maillots et la pluie qui tombe ne me donne pas plus que ça envie de faire trempette... En plus, l'eau ne m'arrive qu'aux genous... Et le chemin pour aller plus haut est vraiment glissant... 4 Colombiens en redescendent et nous le déconseillent... Ils sont bien sales, après avoir glissés... Alors même si j'ai un de mes batons.. Nous serons raisonalbles ! Alors  Pas vraiment des longueurs à faire, en nageant... C'est plutôt pour faire les fous  !!

Minca est réputé pour sa fraicheur, et pour le nombre de ses oiseaux. En fait, il faudrait y rester plusieurs jours et participer à des sorties avec des guides spécialisés dans l'observation des oiseaux..

Mais nous sommes un peu pressé par le temps. Le copain de Loulou n'est pas là, donc nous n'allons pas revenir... Il faudrait prendre un taxi demain matin pour être là à 6 h et faire une sortie entre 6 h et 9 h... Il faudra revenir !

En redescendant vers  Minca ... Sous la pluie, nous nous arrêtons dans un petit restaurant sympa, d'une GH. Une soupe et un plat du jour... délicieux.. !!

Nous continuons vers le centre du village et le bus du retour... Et là nous découvrons que c'est un soir de match de foot !!! Tout le monde est regroupé devant les différents téléviseurs et la responsable des bus et taxis n'est pas la dernière à faire la "folle" à coups de sifflets répétés, elle nous communique son enthousiasme et les espoirs de tout un peuple ! C'est la qualification de la Colombie pour le Mondial !! En ville nous verrons un chien affublé d'un T shirt de l'équipe nationale... En fait une bonne partie de la population est habillé en jaune !

Nous rentrons à notre hôtel sous la pluie... Comme nous n'avons pas de nouvelles du groupe, nous allons manger dans un restaurant de notre rue "Brisas de Santander". La serveuse et la caissière sont sympa.. Je prends un plat de langue,  Chouchou un poisson..

Finalement, on retrouve les copains et nous pensions prendre juste un verre.. Mais le restaurant qui leur a été recommandé près du "Parque del Novios" était beaucoup plus cher que ce qu'ils voulaient mettre... Après avoir tourné et viré, nous les emmenons à "Brisas de Santander"... Ce qui fait bien rire nos deux dames !! 

Nous raccompagnons nos copains dans le centre en passant par la mer. Hier, il y avait des groupes qui dansaient sous le kiosque du "Parque del Novios".. Ce soir, la police a l'air d'y mettre le hola.. Dommage pour nous !



Publié à 22:48, le 22/03/2017, dans Colombie, Minca
Mots clefs :


Santa Marta .... Notre arrivée

A notre arrivée, notre bus et le bus de 19 h sont à quai ensemble. Nous retrouvons Fatie et Catherine et un autre couple de Français, Fabienne et Pascal.  Nous décidons de nous retrouver pour prendre le petit déjeuner après être passés à nos hôtels.. Nous sommes le plus loin du centre (20 mn à pied), les deux autres sont assez proches du Parque de Los Novios.

 

 

Hotel Miramar Calle 10C N1C-59, Centro Historico, Santa Marta, 470001, Colombie

 

 La chambre est sympa. Salle de bain privée, une fenètre qui donne sur le patio.. Et le personnel est sympa.. Parle anglais et même français !

Les gens semblent étonnés que nous voulions marcher et ne pas prendre un taxi, mais nous trouvons que c'est la meilleure façon de découvrir une ville... Par contre, c'est vrai qu'il fait chaud !Aujourd'hui, nous passerons par le côté mer, cela nous permet de nous repérer !

Le petit déjeuner dure car nous confrontons nos points de vue et le début de nos voyages ainsi que nos projets. Ensuite, nous partons tous de notre côté, Fatie et Catherine partent en car, à Tatanga, à 1/2 h de la ville... Elles nous en parleront plus tard comme d'une balade agréable à faire avant de partir...  Quant à nous, nous visiterons chacun de notre côté, la ville et nous retrouverons pour diner..

 

Visite du musée de l'Or...

Le musée est situé dans la maison de la douane, une très belle maison coloniale.

Il y a un département pour l'or  et les poteries du peuple Tayrona, ainsi que d'autres objets pour les peuples Kogi et  Aruaco, de la région de SantaMartha...

Mais aussi un étage sur Simon Bolivar, nous avons l'impression que les gens viennent se recueillir ici !

Héros de la lutte pour l'indépendance des pays d'Amérique du Sud, Simón Bolívar, abdiqua le 20 janvier 1830 de sa fonction de président de la Grande-Colombie. Malade de la tuberculose, il ne put quitter son pays en guerre à cause de son état de santé. Il mourut le 17 décembre 1830 à l'âge de 47 ans, après avoir déclaré espérer que sa mort permette "la consolidation de l'union et la disparition des partis".

 

 L’entrée au musée est gratuite, il ferme de bonne heure.. 17 h et  il est fermé le week end.

 

Santa Marta est la première ville, construite par les espagnols, en Amérique du Sud. Elle est située entre la mer caribéenne et la Sierra Nevada  de Santa Marta....

  Cette Sierra Nevade a une altitude maximale de 5 775 m ... (Les pics Cristobal Colon et Simon Bolivar). Tout cela à seulement 42 km de la mer !! C'est aussi le "berceau" de 36 rivières..  et  elle couvre 17 000 km2

La cathédrale

Nous cherchons un tour opérator pour aller passer 3 jours à la Guajira... Pascal et Fabienne sont partants.. Alors comme Loulou  nous en a tant parlé, je préfère y passer  3 jours que pas du tout !!

Je trouve ça très court en fonction de l'éloignement de cette péninsule...  Le lieu le plus au nord de l'Amérique du Sud... en bordure du Vénézuéla... avec pour habitants principaux, le peuple Wayuu.

Santa Marta  - Bahia Hondita  :  429 km - 10 h  en voiture - Routes et pistes dans le désert !

Nous dinons tous ensemble. Demain, nous avons RV dans un tour-operator pour les derniers info avant de partir 3 jours !

Nous rentrons par la mer..  Beaucoup de monde sur les terrasses, de la musique et quelques danses !

Chez nous, c'est un peu bruyant. Il n'y a pas de mur jusqu'au plafond et les chambres communiquent par les salles de bain... Nous nous en rendons compte à l'usage !!! La télévision ou les ébats de nos voisins peuvent être des fonds sonores intéressants !

 



Publié à 21:54, le 22/03/2017, dans Colombie, Santa Marta
Mots clefs :


Parque Tayrona

Vendredi 24 Mars 2017

Pour commencer, nous passons à l'agence pour laisser une photocopie de nos passeports, pour partir le lendemain pour La Guajira.. Payer aussi !

Ce qui fait que nous partons un peu tard pour le parc de Tayrona..

Ce parc est très vaste.. Il y a plusieurs sortes d'hébergements du camping au palace. D'après les guides, une des plus belles régions de la côte caribéenne. La Sierra Nevad vient plonger dans l'océan, formant des cirques et baignés de courants marins glaciaux. Beaucoup de plages sont dangereuses. Par contre, il existe des endroits calmes , qui sont appelés "piscinas"..

Nous prenons le bus Pascal, Fabienne et nous 2. Les filles sont partis plus tôt. Elles ne viennent pas à La Guajira mais partent vers Medellin. Une heure de bus.

A notre arrivée, tout est très bien organisé, mais assez long ! Nous faisons la queue pendant 1/2 h au minimum ! Une seule personne par groupe fait la queue, les autres profitent des bancs pour patienter. Il y a de multiples vidéos présentées sur plusieurs écrans, pour expliquer ce que nous devons faire pour être enregistrés et payer.. 90 000 $ col, soit 27,5 €, quel que soit le temps que vous y restez. Ensuite ce qui est autorisé dans le parc et ce qui est interdit. La principale mise en garde...... A 17 H, vous devez être hors du parc !

Nous sommes nombreux à suivre le même chemin, il est très aménagé. Nous arrivons à l'aire de camping.. La chaleur et la moiteur ne nous font pas regretter de ne pas camper  !

Il a fallu que je fasse un choix.. Prendre du temps pour aller à la Guajira (hamac, dormir à la belle étoile) ou dans le parc de Tayrona (idem)..

1° Donc, ce sera la Guajira pour plusieurs nuits et juste l'aller retour pour Tayrona.. Personnellement, je pense que cela vaudrait la peine d'y rester au moins 2 jours, pour faire des randonnées dans la jungle.

2° Chouchou n'étant pas trop fan, je n'ai pas choisi la "difficulté", j'ai suivi les copains  français, au lieu d'essayer de trouver un endroit où vont les Colombiens et qui m'a été indiqué par un copain de Loulou.

 

Pour commencer, on prend un minibus pour 4 km, ensuite on marche à pied..  Du coup, je vois mon premier oiseau mouche.. ou colibri.. Evidemment pas le temps de  prendre la photo !!

Nous pouvons  monter à  cheval pour rejoindre les plages ou y aller à pied par un chemin aménagé. Je guette les oiseaux et les singes. C'est grâce à une petite fille indigène "kogui" que je vais voir les premiers.

Ensuite nous entendons un pic.. Il est vraiment impressionant. Ce qui nous a  étonné aussi ce sont les colonies de fourmis qui nous coupent la route... On les voit tout d'abord car il y a des guirlandes de morceaux de feuilles qui bougent sur le chemin... Quand on s'approche... On voit les fourmis !

Nous croisons pas mal de monde avant d'arriver près des plages..... dangereuses... Panneaux pour prévenir et barrières pour empêcher l'accès.

Nous marchons vite car nous n'avons pas beaucoup de temps... Escale près d'un indien "kogui" qui nous propose des noix de coco. A priori pour boire l'eau de la noix de coco, mais nous trouvons dommage de la jeter après avoir juste bu l'eau. Nous demandons à ce qu'elles soient ouvertes et nous allons manger l'intérieur avec l'avocat et le pain que nous avons apportés pour piqueniquer !

Pique-niquer, nous le ferons sur la plage.... Sans avoir le temps de nous baigner... Nous repartirons vite...  à 15 h .. Sachant qu'ont doit être sorti à 17 h... A pied cela semble difficile... Moi, j'ai envie de repartir à cheval et heureusement pour moi, Fabienne et Pascal aussi.... Alors Chouchou va se laisser convaincre et nous allons repartir à cheval.... Du coup, nous allons découvrir un autre chemin..  A certains endroits, il n'y a la place que pour les pieds des chevaux et que dans un sens... Notre guide hurle avant de passer dans ces passages... Escarpés et rocheux.

Nous rentrons en bus pour Santa Marta. Nous dinerons à "Brisa de Santander".. Nous donnerons une petite tour Eiffel à notre serveuse et à la caissière qui sot absolument ravies et qui nous feront la surprise de nous donner un petit cadeau aussi !! Stylo et porte-clé..

Nous allons laissé nos sacs à dos à l'hôtel et emmener "le minimum" pour les 3 jours à venir .. Demain, nous partons pour la Guajira !! Départ à l'aube.

 



Publié à 23:27, le 21/03/2017, dans Colombie, Parque Tayrona
Mots clefs :


Journée à la campagne !! Cascade Juan Curi

Mardi 21 Mars...

Notre voisin peintre est réveillé tous les matins par sa mère.... Pour l'aider à travailler, car ce n'est pas son fort  parait-il.. Par contre, ce qui n'est pas vraiment prévu, ce sont les sonorités de sa voix  et le bruit qu'elle fait pour  le réveiller !!!

Nous faisons notre sac ce matin, car nous prenons le bus ce soir..Après petit déjeuner, céréales,  lait condensé et banane... J'ai trouvé des Kellogs que j'aime beaucoup.. Kellog's Spécial K, Crunchy Muesli dans des sachets refermables.. Très pratique pour les déplacements !!

 

Petit déjeuner sur la véranda, avec ce spectacle incroyable.. Ce matin, nous avons eu la visite d'un iguane en plus !

Nous allons passer une partie de la journée à une cascade près de San Gil.

Nous partons de la gare routière..... En fait, nous aurions pu  prendre le minibus de l'autre côté du pont aux iguanes !!  le minibus va longer le Rio Fonce  pour aller au  village de Charalá...  Le paysage est beau, il fait beau, il y a plein d'arbres rouges... Sur la route, Il y a beaucoup de travaux  : Ils sont en train de refaire la route.. Du coup, nous allons être arrrêtés 45 mn....Comme en Asie, dès qu'une voiture ou un bus s'arrête, il y a des petits vendeurs à la sauvette.  Nous ne serons pas de bonne heure à la cascade.. Quel dommage !! Car le soleil disparait assez tôt (13 h) et la fraicheur apparait  alors !

 

Dans le minibus qui nous suit et qui nous a rattrapé, il y a les 2 Françaises que nous avons aperçues hier au café avant hier à Barichara, Fatie et Catherine... Nous discutons un peu en attendant que le garde s'installe pour que l'on paie notre entrée...  et aller jusqu'à la cascade...

Le chemin part sur la gauche, tandis que sur la droite, il y a des gites.

 

Nous ne sommes pas très nombreux là haut. Nous utilisons une corde en travers du torrent pour traverser et monter à la cascade la plus haute ! Il y a une vasque très tentante et 3 ou 4 jeunes dans l'eau.. Elle est bien fraiche mais qu'est ce que c'est agréable !!! Pour sortir, c'est beaucoup plus compliqué que pour y rentrer car les bords sont abruptes et ce n'est pas facile de sortir, mais les Colombiens sont aimables !!

Nous rencontrons un couple de Français avec  qui nous discutons avant de redescendre... Le soleil s'en va...

A cause des travaux, nous ne savons pas combien de temps nous allons mettre pour rentrer. En plus, quand un minibus est plein, il ne s'arrête plus.. Donc comme nous ne sommes pas au début de la ligne, il se pourrait que le bus soit plein et qu'on doive attendre le suivant.. Nous décidons donc de demander à un Colombien en face de l'entrée s'il veut bien nous ramener jusqu'à San Gil. Il a un gros 4x 4, et il a chargé des sacs de végétaux à l'arrière, nous sommes 4 et  nous tiendrons facilement !

Mais pour circuler, il ne doit pas aller trop vite, pour ne pas que son chargement s'envole !! Alors nous rentrons à  50 à l'heure !! Je crois qu'un bus nous a dépassé par contre, nous avons pu nous arrêter pour prendre des photos des arbres, grâce à Fatie.

En arrivant, nous "dinons" tous les 4. Elles prennent le bus de 19 H et nous celui de 20 H.

Nous rentrons et discutons avec Miguel qui nous commande un taxi et nous accompagne jusqu'à la rue et l'attend avec nous. Est ce dû à la durée de notre séjour, mais nous avons un prix encore plus intéressant que celui que nous avait annoncé Régine et Harmut.  Même chose pour le taxi.. Prix plus intéressant qu'à l'aller !

Heureusement que nous avions prévu qu'il risquait de faire froid dans le bus... Nous avons bien eu besoin de notre polaire, moi de mon imper, mon poncho, et de mon écharpe. !!! Petit réveil à Bucaramanga, ensuite vers 4 H30 et ensuite à 8 h.



Publié à 01:52, le 21/03/2017, dans Colombie,
Mots clefs :


Barichara et le chemin Guane

 

Cité de 7 651 habitants, altitude  1 336 m..... Baricharara est une cité coloniale dont la construction date de 300 ans !

Elle est 20 km de San Gil  et surplombe le Rio Suárez.  Elle est considéré comme une des plus belles cités coloniales du pays.

Le peuple Guane habitait cette région dans les siècles passés, peuple précolombien pour être précis !

Dans les siècles passés, le peuple GUANE habitait cette région. Il y a un chemin entre Barichara et Guane et l'opportunité de marcher !! Loulou nous a parlé de cette escapade comme un des bons moments qu'il a passés en Colombie... Alors, nous partons en bus le matin à 9 h.

Les habitants vont nous indiquer où démarrer.

Le chemin est pavé tout le long. Il a été rebati en 1864 par une colonie allemande venue pour exploiter une mine.. C'est donc un chemin historique et repéré qui nous attend !

 

Cyclisme en Colombie
Ces arbres me fascinent Ainsi que nous en avons parlé, les cyclistes sont sur toutes les routes !
Barichara
BARICHARA à  notre arrivée  
  Début du chemin

Dans les explications du Lonely Planet,  nous avions lu que le chemin serpentait le long d'un canyon...

En fait, nous allons découvrir qu'ici le terme de canyon ne recouvre pas l'image que nous avons d'un canyon, c'est à dire une vallée étroite et même très étroite où un torrent ou une rivière coule au fond, encadrée de falaises..

Ici, les vallées ne sont pas étroites, il y a bien de l'eau qui coule au fond et même si  le sommets des parois sont à de hautes altitudes, cela n'en donne pas l'impression... Les vallées sont larges et les flancs ne paraissent pas très escarpés, pas ou peu d'aplombs verticaux par exemple.

 

 

Comme vous l'avez peut être deviné, il y avait pas mal d'oiseaux sur ce chemin et nous nous sommes pas mal arrêtés  pour que je les prenne en photo ! J'étais très contente d'avoir emmené mes batons de marche, même si c'est un sentier "aménagé" !! 

 

L'église de Guane date de 1720, il y a une chapelle dédiée à Sainte Lucie. C'est la sainte patronne de ceux ayant un problème de vue,  les malvoyants, électriciens, ophtalmologues, martyrs, commerçants, écrivains.

Cette statue porte un calice en or surmonté de 2 yeux... Ce qui est bizarre de prime abord, lorsqu'on arrive !

J'achéterai une mochila et un foulard dans un magasin d'artisanat.. La mochila n'est pas certainement pas fait à la main comme nous en trouverons dans la Guajira, mais je vais y glisser mon appareil photo puisqu'il y a une grande bandoulière comme mon appareil !

Ici effectivement,  plusieurs Colombiens m'ont mis en garde à cause de mon appareil photo. En fait, je pense que certains  appareils de petit format coutent plus chers que le mien, mais les gens ne le savent pas toujours et la grosseur du mien en font une cible.. Alors, j'essaie d'être discrète.. et certaines fois, je ne sortirai  pas mon appareil photo, mais mon téléphone, plus discret.

 

Pour rentrer de Guane,  nous n'avons pas pris le "chiva" mais le minibus  ordinaire.. Il partait plus tôt !

Chiva à Guane  
Chiva  
de Barichara à Guane De Guane à  Barichara

Quelques vues prises sur la route en Guane et Barichara

 

A Barichara, nous assistons à une sorte de prêche concert, à l'église.. Nous y prenons place, curieux...  En fait, c'est assez marrant, le "prêtre" chante seul, "affublé" d'un grand sombrero.. Cela fait penser à un show américain de certaines églises... Nous allons nous retrouver "impliqués"  et "redire nos voeux de mariage" !!!

Lorsqu'on arrive à San Gil, nous passons par la boulangerie-patisserie. Nous l'avons découverte en allant au parc El Gallineral , il y a des meringues délicieuses...   Nous prenons aussi des fruits chez le marchand de fruits... Petit déjeuner pour demain et dessert ce soir !

Nous allons faire un tour dans le grand centre commercial en face de notre hôtel, El Puente... Hier soir, il y avait un "bal" à l'étage supérieur de ce bâtiment... Jusqu'à tôt dans la nuit  ! Et nous l'entendions de notre chambre vraiment fort !! Je me suis demandée si je n'irais pas voir à quoi cela ressemblait et si je pouvais y rentrer pour danser !

 

Le centre commercial  El Puente
Cathédrale San Gil Intérieur cathédrale San Gil
La cathédrale est sur la place, où nous allons manger des brochettes. Il y a plein de petits stands où l'on peut acheter de quoi manger et des bancs sous les arbres pour s'installer et manger brochettes, mangues, ou glaces

 

Pour diner  ce soir, nous allons manger des brochettes, sur la place principale, mais ne pourrons pas boire de bière... La police patrouille pour faire respecter la "trève familiale". Il y a beaucoup de monde ce soir qui se promène dans la ville. C'est un week-end férié, demain lundi c'est "festivo" !! C'est la Saint Joseph !

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 23:28, le 20/03/2017, dans Colombie, San Gil
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 5 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Barcelone
Cambodge
Colombie
France
Hongrie
Iran
Israel
Laos
Nomades : Cyclotourisme et camping
Pays Bas
Preparation des voyages
Projets
Thailande
Vietnam
:

Derniers articles

2013 - 2017
Minca
Santa Marta .... Notre arrivée
Parque Tayrona
Journée à la campagne !! Cascade Juan Curi

Sites favoris

2011- 2012 - 8 mois au bout du monde
2010- 2011 Bali, Malaisie, Moyen Orient
2009 - 3 mois en Asie
Notre Asso au Cambodge
Michele & Ron Nos Australiens de Perh
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et nos voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email