Au bout du jardin, le voyage....... L'Europe, l'Asie, le Moyen Orient... Et maintenant l'Amerique du Sud

Première journée de tourisme à Esfahan ... Meydan-e Shah - Ali Kapu

Ali Qapu est un palais de 5 étages qui se trouve sur Meydan-e Shah ou place royale. Cette place servait pour des courses de chevaux ou des matchs de polo.

Il a été construit au 17ème siècle, en face de la mosquée du Sheikh Lutfallah.

Avant d'y monter  pour visiter cet édifice ... et de découvrir les colonnes, j'avais l'impression que c'était une sorte d'échafaudage ... Pour des travaux !!! Quelle erreur de ma part !

En haut,  on peut voir un portique ouvert, appelé tālār, au toit soutenu par dix-huit colonnes de bois, et une piscine dans le tālār.

Vue du talar... La place

Le plafond et  quelques colonnes : les 18 colonnes du tālār sont décorées de miroirs et le plafond de bois est en marqueterie.

 

 Au sixième étage, se trouve une "salle de musique", décorée de niches circulaires complexes ayant une fonction décorative autant qu'acoustique.

 

Puisque je marche avec une bande platrée et une béquille... Surtout pour prétéger mon pied !!! Je peux vous dire que pour accéder aux étages , les marches sont très hautes et très raides... Mais il n'était pas question que je n'y aille pas !!! Et puis j'avais "tout" mon temps !

Ensuite nous traversons pour nous rendre à la mosquée en face ! La mosquée du Cheikh Lotfallah ...  C'est la coupole de cette mosquée qui m'avait attirée.. D'après ce que j'ai lu, suivant l'heure et le soleil, la teinte de la coupole semble de couleur différente. On verra sur les photos si nous voyons tout cela.

C'est un édifice religieux du début du XVIIe siècle. C'est la première mosquée érigée dans cette ville par les Safavides. Le chantier dura sans doute, 16 ans. 2 dates sont inscrites : 1616 sur le dôme et 1618 dans le mihrab.

Il y a une grande pièce sous le dome...Et pas de cour..

La mosquée est faite avec de l'onyx jaune et de la céramique glacée (terre cuite recouverte d'une fine couche de verre)

A l'intérieur des bleus, des verts, des jaunes ... Des arabesques !

La salle est  carrée et la coupole est ronde..  Le passage de l'un à l'autre est stupéfiant.

La clarté de la salle de prière contraste avec la semi-obscurité du passage couvert.

La lumière pénètre par les ouvertures à claire-voie du tambour situé en-dessous de la coupole

Comme beaucoup de monuments, l'entrée est de 200 000 rials iraniens.

 

Dehors le soleil commence à baisser.. Il faut se dépêcher d'aller visiter la mosquée Masjed-e Shah.. Toujours sur cette magnifique place,  mais au sud... En face du bazar !

Construit  par le Shah Abbas 1er (17ème siècle)

La cour est entourée par 4 iwans (porche ouvrant sur une salle couronnée par une coupole). Le principal est la salle de prières.. Elle a une particularité... Une dalle noire où se met l'orateur... L'écho lui renvoie 7 fois le son qui est émis.

 

Après les visites, nous passons un moment sous les arcades et les boutiques avant de rejoindre la rue Hafez... Où nous finirons par trouver de quoi diner !!! Mon pied commence à se rappeler à moi !

 

 

 

 

 


Publié à 22:50, le 15/11/2017, dans Iran, Ispahan
Mots clefs :


Drôle de tourisme !!

Mon pied me fait bigrement mal. Chouchou descend pour le petit déjeuner, cela a l'air sympa, mais j'ai trop mal pour avoir faim et je pense que si je dois être anesthésiée, il ne vaut mieux pas ;

Me voilà en train  d'attendre le taxi dans le hall de l'hôtel. Il y a un groupe de Français de notre age et je me demande si je ne vais pas leur demander de faire "une chaise"  pour m'emmener jusqu'à la rue.. et au taxi ! Mais je ne le fais pas !! Je n'ose pas !

Je vois le chariot pour les bagages et j'ai bien envie de monter dessus !! Comme j'ai peur que cela se renverse et que je me fasse encore plus mal.. J'oublie !!

En fait, en rentrant, j'apprendrais que l'hôtel pourvais mettre à ma disposition un fauteuil roulant !

9h, J'ai une consultation, aux services des urgences..

Attendre... comme toutes les autres personnes qui sont là.. ( peut être un peu moins quand même !)

Un peu de temps pour comprendre, attendre,

retrouver des personnes que nous avons entre-aperçu cette nuit, d'autres (un petit garçon de 2 ou 3 ans, avec ses parents, ses grands parents, sa grande soeur... Ce petit garçon est blessé à la jambe, semble-t-il ! Pauvre petit chat !)

La salle d'examen  est  occupée par plusieurs médecins ou chirurgiens qui viennent à tour de rôle. Nous rencontrons le docteur Nuri... Il parle un peu anglais..  Examen des radios de mon pied..  Il m'explique que je vais aller en chirurgie,  mais qu'on ne me "coupera" pas, qu'on remettra mes orteils en place sous anesthésie, en tirant dessus... Gros orteil, et les deux suivants !!!

Le médecin français,à IMA,  avec qui j'ai parlé, cette nuit, m'a demandé de l'appeler une fois que je serai avec le chirurgien iranien.. Ce que je fais.

Il me rappelle que je dois absolument partir de l'hôpital avec un papier intitulé "FIT TO FLY", de manière à ce que la compagnie aérienne ne m'empêche pas de prendre l'avion, si j'ai une attelle, un platre ou (et) une béquille !!

Je pars ensuite dans une salle d'examen, où on me met un platre... J'ai tout d'abord refusé puisque je pensais être "opérée", et puis, j'ai fini par comprendre que cela allait être un genre d'atelle pour la "suite" ...

La bande  platrée était sous mon pied,  mon talon, et remontait jusqu'en dessous de mon mollet. Une bande le maintenait à mon pied.. Pour le moment, cela me faisait encore plus mal !!

On nous conduit Chouchou et moi dans une chambre, dans le service Orthopédie, du côté des hommes. Ici, aussi je reçois un sac (comme dans le train) ... Il y a un ensemble rose, en genre de tissu nontissé, pantalon et chemise..  Une brosse à dent et du dentifrice, un rasoir..et quelques autres trucs !

En salle d'op, l'anesthésiste m'a fait répéter plusieurs fois son nom... Me taquinant pour mon accent français... Et moi, je n'étais pas dupe ...  j'allais m'endormir sans compter !!!

Il était à mon chevet à mon réveil... Me demandant si je me rappelais son nom !

Je suis repartie dans ma chambre et un peu plus tard, j'ai même eu un repas !! Choouchou l'avait eu avant que je parte au bloc. On m'a aussi confirmé que j'allais rester 24 h en observation. A vrai dire, je préférai presque.. Si j'étais rentrée à l'hôtel et que j'ai un problème... A qui m'adresser ?

En arrivant dans le Service d'Orthopédie, service Hommes, j'ai été accueilli par une infirmière Sarah, me souhaitant la bienvenue en me disant qu'elle parlait anglais et qu'elle serait mon agent de liaison, en quelque sorte ! En finissant son service, elle m'a laissé son numéro de portable.. Au cas où j'aurais un problème et qu'elle puisse servir d'interprète à distance !

En fait, à chaque fois, qu'il y avait une nouvelle équipe, l'interne venait se présenter s'il parlait anglais, ou avec quelqu'un qui parlait anglais avec lui.

Le chirurgien est passé me voir en fin d'après midi pour vérifier que tout allait bien. Il m'a envoyé faire une radio pour vérifier que les os étaient bien dans leurs axes !! C'était le cas !

Ce qui est étonnant par rapport à un hopital français, c'est que dans un premier temps, je n'ai pas l'impression qu'il y a une distinction entre  consultations et  côté "hopital"... vous sortez en fauteuil roulant de votre chambre, vous descendez 2 étages dans l'ascenseur,  vous passez à travers un sas, devant un garde   et  vous vous retrouvez au service des consultations, car le service radiologie est là... Vous êtes dans votre "pyjama rose de papier"  (cela fait un peu bizarre) attendant avec les personnes habillées que vous avez peut être  rencontrées plus tôt ou non, !!.. Une dame, cette nuit qui est tombée et s'est fait mal au bras, maintenant, elle a un platre, tandis que le petit garçon a un platre, à la jambe.

Alors, je suppose qu'il n'y a qu'un seul service de radiologie pour les consultations externes ou internes à l'hopital !

J'ai commencé à parler de mon papier "Fit to fly" et Sarah me confirme que c'est en cours.

Une nuit sans problème, après avoir diné et joué au Rumikub..

Le matin suivant,  je revois le chirurgien, et l'anesthésiste... Je finis par avoir mon papier "Fit to fly".. ... Finalement, je sors avec la consigne de revenir le lendemain à 10 h à la consultation.

A l'hôtel, nous demandons à changer de chambre .... Le groupe est parti et il y a une chambre disponible qui donne sur la fontaine devant ! Puisque je vais passer plus de  temps dans la chambre, autant qu'elle soit encore plus agréable !!! Par contre, la salle de bain est plus petite..

Mais tout cela est bien agréable. L'équipe de  l'hôtel  semble tellement embêté qu'on dirait que je me suis blessée  chez eux et qu'ils doivent tout faire pour se faire pardonner !

Je me repose en début d'après midi et nous sortirons en fin d'après midi. Je veux revoir de jour, cette place !

 

 


Publié à 21:57, le 8/11/2017, dans Iran, Ispahan
Mots clefs :


Arrivée à Ispahan

Quand on a vu cette jolie allée, nous avons pensé que le chauffeur de taxi ne nous avait pas emmené au bon endroit !!

Chouchou a proposé la nuit et les petits déjeuners à 50 € qui a été accepté.. Au lieu de 70 $ !

Safavi Hotel - Felestin Junction, Isfahan

 

Installés dans une chambre sur l'arrière... Une fenêtre qui donne sur un  mur à 1 m.. Des odeurs de cuisine, en dessous, il y a les cuisines et les conversations assez bruyantes des serveurs..... Si nous voulons laisser la fenêtre ouverte... Mais la clim et le wifi et à la réception,  des employés qui parlent anglais.. C'est plus pratique.

Nous préparons la suite du voyage pendant 2 heures... Wifi oblige... Couchsurfing ou Hôtel... Quelles villes et   dans quel ordre puisque nous devons faire prolonger notre visa soit à Shiraz, Yazd.

Ce sera

Chiraz à partir du 17

Yazd le 22

le désert à partir du 26

Kashan le 27 ou (et) le 28

Téhéran le 29 avec la visite du musée des Joyaux le lundi 30, et retrouver Jamid... Peut être nous accueillera-t-il chez lui !!

Une fois ce planning fait, et les messages lus ou envoyés sur couchsurfing, nous partons pour découvrir les environs...

Les environs c'est la place Naqsh-e Jahan... Une des plus grandes places du monde... 512 m de long sur 163 m, construite en 1602...

Autour

  • Masjed-e Shah ;
  • Masjed-e Sheikh Lotfollah ;
  • Kakh-e Ali Qapu ;
  • Bazar-e Bozorg ;

La circulation a été interdite depuis quelques années, il n'y a plus que des voitures à cheval, ou quelques voiturettes électriques.

Nous sommes éblouis !

Seulement voilà.....

Sur la gauche, vous pouvez voir une espèce de caniveau... Je les avais déjà signalés quand nous étions à Téhéran...

Je ne prenais pas de photos, je ne regardais pas le téléphone, je suivais juste Chouchou... L'ennui c'est qu'il n'a pas vu que lui passait sur le pont et moi sur la droite... Je suis tombée ... Et j'avais très très mal au pied gauche, à la main droite !!

Un jeune est venu m'aider pour essayer de  trouver le filtre de l'appareil photo que j'avais entendu tomber. Il est rejoint par une jeune fille et ses parents.

J'ai tellement mal au pied que je ne peux plus le poser sur le sol. J'enlève ma basket pour voir ... Je ne vois pas grand chose... !!!  Par contre, je sens que mon pied a une forme bizarre !

Nos jeunes Iraniens proposent d'aller chercher la police pour que j'aille à l'hopital en ambulance... Cela me semble tout d'abord exagéré, et surtout je pense que je vais devoir avoir mon passeport.. Donc retour à l'hôtel.. Les parents de Sarah nous emmènent. Je ne peux plus que poser le coté extérieur du pied par terre.

J'appelle notre assurance (IMA), pour savoir comment se passe les rapatriements, car je me vois mal continuer le voyage, étant donné la douleur.

Je récupère mon passeport, l'hôtel appelle un taxi et nous partons à l'hôpital !!!

Les Urgences Iraniennes ressemblent aux Urgences françaises... Il y a pas mal de monde.. On demande à Chouchou de pousser mon brancard !  Nous patientons, tout en regardant autour de nous !!

Radio... Pour apprendre que je n'ai rien de casser... Mais 3 orteils déboités, gros orteil et les deux suivants... Retour demain à la consultation Orthopédie... Et rencontrer le chirurgien.

Heureusement, le chargé du "dispatching" parlait un peu anglais.. Je me demandais ce qu'il en aurait été dans un hopital français, aux urgences !

Finalement on ne me demandera jamais mon passeport !

Nous reprenons le taxi, à l'hôtel, je demande de la glace pour la mettre sous  et sur mon pied et des coussins  pour le sur-élever...

Je ne dormirai pas beaucoup ... J'ai trop mal !

Mais cela c'est une autre histoire... Demain, je vous raconte la nouvelle forme de tourisme que nous allons faire !

PS Je vous rassure... Tout s'est bien terminé !

 


Publié à 01:04, le 8/11/2017, dans Iran, Ispahan
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Barcelone
Cambodge
Colombie
France
Hongrie
Iran
Israel
Laos
Nomades : Cyclotourisme et camping
Pays Bas
Preparation des voyages
Projets
Thailande
Vietnam
:

Derniers articles

2013 - 2017
Première journée de tourisme à Esfahan ... Meydan-e Shah - Ali Kapu
Drôle de tourisme !!
Arrivée à Ispahan
Cuisine et zoo

Sites favoris

2011- 2012 - 8 mois au bout du monde
2010- 2011 Bali, Malaisie, Moyen Orient
2009 - 3 mois en Asie
Notre Asso au Cambodge
Michele & Ron Nos Australiens de Perh
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et nos voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email