Au bout du jardin, le voyage....... Europe, Asie, Moyen Orient... Amerique du Sud

Fin du voyage en Iran... Envie de pleurer !! Envie de revenir !!

C'est notre dernier jour à Ispahan et en Iran.. A notre grand regret ! Nous avons qu'une idée ... C'est revenir !

Ce matin, nous allons  à Chehel Sotun ou Palais des Quarante Colonnes... Ce palais n'est pas loin de la "Place royale" (Meidan-e Shah). Il est situé dans l'ancien parc royal entre le palais Ali Qapu et Chahar Bagh.

Il était destiné aux cérémonies officielles et surtout   à la réception des ambassadeurs étrangers. Il fut terminé en 1647, sous le règne de Shah  Abbas II. Reconstruit après un incendie en 1706.

 

Le palais s'ouvre par un portique (talar) soutenu par 20 piliers hauts et fins... Son nom vient de la totalité des piliers avec leurs reflets dans la pièce d'eau !
 

Muquarnas, sur le plafond et en haut des piliers.

Stalactites de miroirs

 

Ce palais est très intégré dans le parc, selon les éléments de l'architecture palatine safavide. L'eau a un rôle important de liaison.. Il y  a donc un grand bassin, des fontaines et des canaux reliant les bassins entre eux !

Comme sous les ponts de la rivière, ici aussi, il n'y a pas d'eau dans les canaux !  J'attribuais cela au fait que nous soyons en automne, en fait malheureusement , je pense que c'est plutôt dû à la sécheresse et à la mauvaisie gestion de l'eau en Iran. Je vais vérifier avec Narges !

Scène de bataille dans la salle d'audience ou salle du banquet
 
En dessous des grandes fresques,  des peintures semblables aux miniatures persannes

Nous  ne nous attardons pas et c'est dommage car se balader dans le parc pourrait être sympa.mais nous devons faire un tour dans le bazar pour acheter du "gaz".. Vous ai-je parlé de cette friandise, fabriquée à Tabriz et Ispahan et qui ont chacune leurs particularités ?

C'est un nougat blanc très tendre (moelleux) aux amandes ou aux pistaches, parfumé à l'eau de rose, du gaz agobin (un exsudat sucré produit par des arbustes du genre astragalus. C'est comparable à du miel et utilisé en Iran depuis des siècles. (Il y a des qualités différentes en raison du pourcentage de fruits secs)

 Si le coeur vous en dit, voici une recette ici

Pour regagner le bazar, nous suivons un trajet agréable !!

Dans tous les parcs, nous avons vu des gens assis par terre, discutant , pique-niquant .

L'entrée du bazar, sympa non ?

et enfin le lieu du drame !!

En arrivant de ce côté là, c'est évident !! Mais en arrivant de nuit de ce côté, ni Chouchou ni moi, n'avons vu le "canal". Il est passé sur les escaliers, moi à droite juste à côté..

Cette place est vraiment magnifique !

Nous rentrons à l'hôtel pour faire les bagages et nous y avons RV avec Narges à 15 h.

Elle nous expliquera que  deux des groupes qui nous entourent sont en train d'organiser des mariages arrangés.

Elle nous propose de déjeuner  tous ensemble, avec Ali et sa femme, avant qu'on ne parte à l'aéroport ! Mais l'assurance nous dit que l'enregistrement fermait à  22h 30....  Et donc, nous devons y être à 20 h 30.... Nous prenons donc le taxi qui nous laisse dans un endroit absolument désert..  Avec 2 grands batiments... L'un est effectivement orné d'une grande enseigne AIRPORT !!

Nous nous sommes installés sur les bancs déserts.. On entendait le personnel de l'aéroport jouer au ping pong !! De temps en temps,  on en voyait un passer ... Et nous avons joué au rumikub et mangé nos sandwichs, en regrettant d'avoir suivi ce que nous avait dit l'assurance !

Lorsque le moment est venu pour s'enregistrer, il y avait une femme qui avait un très grand carton plat !! En fait c'était un vélo. Cette Hollandaise  nous a dit avoir roulé entre Shiraz et Ispahan. Nous n'avons pas eu l'occasion de lui demander si elle avait pris la route ou un autre chemin... Parce que la route que nous avons prise depuis Tabriz ne nous aurait pas inspirés pour faire du vélo !

Toujours est il que j'ai eu un moment d'effroi !! quand j'ai présenté mon passeport en donnant mon nom de femme mariée,  on m'a répondu que je n'avais pas de place dans l'avion !! Hors, j' avais envoyé un message à l'assurance pour les prévenir que normalement les billets d'avion étaient pris au nom de jeune fille et pas au nom de femme mariée et... Ils avaient changé le billet sans me prévenir !!

J'avais bien un siège en classe affaire !!

Pour aller jusqu'à l'avion, on m'a demandé  de monter dans un genre d'ambulance...  Je n'avais pas prévu de rester un certain temps dehors et il ne faisait pas vraiment chaud..  Une fois arrêtée près de l'avion "l'ambulance" descend des stabilisateurs et fait monter la cabine au niveau de la porte, qui se trouve en face de la porte habituelle d'entrée des passagers. Une fois que tous étaient montés, on m'a fait entrer à mon tour.. Et j'ai eu la chance d'être juste devant. Le personnel m'avait gâtée  pour que j'ai plus de place pour mon pied !

Par contre, les passagers de la classe affaire profitent d'une petite nappe individuelle, d'un joli verre,

Quelques heures à Istambul avant de rejoindre Lyon, où un taxi nous attendait pour nous ramener.

Quand pourrons nous repartir ? !! Pour le moment, il faut que je m'occupe de mon pied afin de pouvoir marcher à nouveau, faire du vélo !! Et puis, nous devrions être de nouveau grands parents, d'ici quelques semaines... De quoi nous occuper ou modifier nos emplois du temps ! Quel bonheur ! Le meilleur moyen pour rester dans le courant de la vie... D'autres diraient "Rester jeunes" !

En attendant de revenir, je vais aller faire un tour sur "La Revue de Teheran"  en français pour les francophiles d'Iran et les autres intéressés de la culture Iranienne

 


Publié à 14:41, le 3/03/2018, dans Iran, Ispahan
Mots clefs :


Ispahan Le tourisme continue

Ce matin, nous prenons notre temps.. Et profitons du petit déjeuner... Les serveurs sont  à nos petits soins. Ils nous apportent ce dont j'ai besoin.

Pour l'espèce de protection que j'ai vue, il faut aller dans un magasin spécialisé d'attelles, de matériel orthopédiques..  Comble de chance, il y en a plusieurs près de notre hôtel ! Me voilà paré.. et j'ai une béquille aussi !

le taxi nous emmène. Le quartier Jolfa a été créé par Shah Abbas. Il a déporté des familles Arméniennes . Le quartier fut tout d'abord florissant car il bénéficiait de privilèges. Ce qui n'a pas été le cas avec les successeurs, jusqu'à des persécutions  et des confiscations de biens pendant le règne du Shah Soltan Hossein (1694 - 1722). Du coup, à l'heure actuelle,  les reconstructions urbaines, ont fait perdre du caractère à ce quartier.

Le quartier est agréable, piétonnier. Il fait penser à certains quartiers de villes européennes !
 
Quand on rentre dans la cathédrale, elle est très sombre et couverte de céramique et au dessus des peintures des scènes qui représentent des supplices, dont le supplice de St Grégoire. Comme une bande dessinée, pour les fidèles !
 
 
A côté,  un petit musée,, contenant des costumes de l'époque safavide, des broderies, des tapisseries et des manuscrits, couverts d'enluminures (ex psaumes).
 
Il y a aussi le rappel du génocide des Arméniens, avec des dates, des informations.
 
Depuis la Colombie, je fais particulièrement attention au "Street Art"
 
 
Peintures sur les murs d'un établissement scolaire
Nous nous  sommes arrêtés pour une pause et j'ai découvert le maïs sucré, mais la boutique fermait de bonne heure et nous avons repris notre chemin vers le pont !
Les abords de la rivière ont été  transformés en parc et c'est bien agréagle
 
Les  gens viennent y prendre le frais, discuter, pique niquer, écouter de la musique, faire de la gym !

Nous prenons un taxi pour rentrer de l'autre côté du pont.  Je suis fatiguée et mon pied me fait mal.

Le fait de ce lit de rivière à sec m'interpelle ! Surtout après avoir vu la transformation du lac Urumieh ! Il y a eu 14 années de sécheresse, une mauvaise gestion de l'eau, utilisée par des agriculteurs, arrêtée par des barrages ! Cela va avoir une incidence sur le mécontentement des Iraniens à la fin de l'année.

Pour ceux que ça intéresse, un article paru plus tard en 2018, sur la situation de l'eau en Iran. https://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/iran-derriere-la-contestation-le-fleau-de-la-secheresse-et-de-la-pollution_1975312.html


Publié à 01:15, le 2/03/2018, dans Iran, Ispahan
Mots clefs :


Tourisme à Ispahan avec du personnel hospitalier !!

Ce matin, j'ai pu apprécier mon petit déjeuner !! Cela m'avait semblait sympa hier, mais impossible d'en profiter !

 

Buffet à Ispahan

Ispahan .. Petit déj

 

10 H : Rendez Vous avec le chirurgien qui vérifie mes doigts de pied... Nous avons attendu à l'entresol, au milieu de la consultation du service orthopédie. Je repère une dame qui a une "protection" sous son platre,  ce serait intéressant d'en avoir "une"  pour protéger le platre de l'eau. Ici les trottoirs sont très propres, sauf dans certaines parties du marché ou du bazar, mais en rentrant en France, nous risquons d'être accueillis par la pluie !

Nous partons dans l'après midi pour la mosquée du Vendredi.. Manque de pot, j'ai oublié mon appareil photo, je m'en aperçois dans le taxi  ! Mon téléphone me dépannera !

Elle se situe assez loin au nord du Bazar -e Bozorg, ceci bien sûr, compte tenu de mon pied ! Nous y allons donc en taxi. Nous n'aurons jamais autant pris le taxi. Le plus simple, c'est de demander à l'hôtel qui donne notre destination et nous donne le prix. En effet, ici pas de compteur dans les taxis et c'est un peu l'anarchie.

Masjed-e Jameh

Sa construction a débuté vers 841 et sa surface est de 20 000 M2. Cela en fait la plus grande mosquée d'Iran.

Ce bâtiment est le premier à avoir une cour avec 4 iwans, ce qui était jusque là la configuration des palais sassanides. Ses coupoles côtelées à 2 coques représentent une inovation architecturale qui a été reprise dans toute la région. Deux coupoles ont subsisté  malgré le temps et les tremblements de terre.

 

  Muqarnas
Salle hypostyle nord.  
Pilier très particulier  
  Une coupole sur une salle carrée, Salle à coupole nord.
Mihrab d'Uldjâitu, 1310.
  Mihrab d'Uldjâitu, 1310.
   
  Salle d'hiver.
  nids d'abeille, les muqarnas

 

La pratique des cérémonies religieuses des Arabes se faisait en plein air (prière) ... Ce qui me fait penser aux Juifs pratiquant en Israel que nous avons vu à l'extérieur priant.

Hors nous avons appris que d'après la vie de Mohammed,  le temps de Muharram était influencé par les coutumes juives.

Alors pourquoi ne pas "copier" les sanctuaires chrétiens existants ?

3 nefs parallèles, un minaret (pour le beffroi) et une cour entourée de portiques...

L'innovation :  un axe indiquant la Mecque, une niche ou Mihrab.

Les 4 Iwans sont reliés entre eux par 2 étages de loggias (ou des cellules) comportant des petits iwans et qui donnent une belle unité d'ensemble avec 4 porches monumentaux ou pichtak, plus larges que hauts. L'arc est "rompu" par les abondantes alvéoles qui me fascinent.

Nous avons rendez vous avec Narges, mon infirmière interprète en orthopédie, à 17 h; En fait, elle va arriver avec 3 amis. Ali va nous expliquer par exemple, que la structure des murs aident à entendre l'iman prêcher  et nous montre la sonorité de l'endroit !

La mosquée ferme en tant que monument historique pour laisser place à la prière.

Ensuite, nous passons à travers le bazar pour rejoindre les ponts.

Voir le bazar avec eux quatre est vraiment intéressant. J'en profite pour acheter des épices, des boutons de rose, et bien sûr du safran !

Chemin faisant nous passons devant une "petite" mosquée où Narges va prier. Je peux la suivre.

Ici, il n'y a pas de casiers pour les chaussures comme devant certaines que nous avons vues. Cela m'avait bien intrigué !

 

 

Nous avons fini dans un restaurant très sympa !! Malek Soltan Jarchi Bashi

Vieil établissement de bains, vieux de 400, qui a été rénové et transformé en restaurant. Accueil très sympa.

Dans ce restaurant, on peut manger  sur les tapis avec tout l'apparat des siècles passés, musiciens, spectacle ! Le prix est  en conséquence.

 

Nous passons une excellente soirée, mais je suis morte quand nous rentrons !! Nous avons sans doute parcouru plus de 6 km à pied !! C'était peut être un peu rude comme rééducation post-opératoire !!


Publié à 02:10, le 27/02/2018, dans Iran, Ispahan
Mots clefs :


Première journée de tourisme à Esfahan ... Meydan-e Shah - Ali Kapu

Commencer par les endroits que j'avais le plus envie de voir !

Ali Qapu est un palais de 5 étages qui se trouve sur Meydan-e Shah ou place royale. Cette place servait pour des courses de chevaux ou des matchs de polo.

Il a été construit au 17ème siècle, en face de la mosquée du Sheikh Lutfallah.

Avant d'y monter  pour visiter cet édifice ... et de découvrir les colonnes, j'avais l'impression que c'était une sorte d'échafaudage ... Pour des travaux !!! Quelle erreur de ma part !

En haut,  on peut voir un portique ouvert, appelé tālār, au toit soutenu par dix-huit colonnes de bois, et une piscine dans le tālār.

Vue du talar... La place

Le plafond et  quelques colonnes : les 18 colonnes du tālār sont décorées de miroirs et le plafond de bois est en marqueterie.

 

 Au sixième étage, se trouve une "salle de musique", décorée de niches circulaires complexes ayant une fonction décorative autant qu'acoustique.

 

Puisque je marche avec une bande platrée et une béquille... Surtout pour prétéger mon pied !!! Je peux vous dire que pour accéder aux étages , les marches sont très hautes et très raides... Mais il n'était pas question que je n'y aille pas !!! Et puis j'avais "tout" mon temps !

Ensuite nous traversons pour nous rendre à la mosquée en face ! La mosquée du Cheikh Lotfallah ...  C'est la coupole de cette mosquée qui m'avait attirée.. D'après ce que j'ai lu, suivant l'heure et le soleil, la teinte de la coupole semble de couleur différente. On verra sur les photos si nous voyons tout cela.

C'est un édifice religieux du début du XVIIe siècle. C'est la première mosquée érigée dans cette ville par les Safavides. Le chantier dura sans doute, 16 ans. 2 dates sont inscrites : 1616 sur le dôme et 1618 dans le mihrab.

Il y a une grande pièce sous le dome...Et pas de cour..

La mosquée est faite avec de l'onyx jaune et de la céramique glacée (terre cuite recouverte d'une fine couche de verre)

A l'intérieur des bleus, des verts, des jaunes ... Des arabesques !

La salle est  carrée et la coupole est ronde..  Le passage de l'un à l'autre est stupéfiant.

La clarté de la salle de prière contraste avec la semi-obscurité du passage couvert.

La lumière pénètre par les ouvertures à claire-voie du tambour situé en-dessous de la coupole

Comme beaucoup de monuments, l'entrée est de 200 000 rials iraniens.

 

Dehors le soleil commence à baisser.. Il faut se dépêcher d'aller visiter la mosquée Masjed-e Shah.. Toujours sur cette magnifique place,  mais au sud... En face du bazar !

Construit  par le Shah Abbas 1er (17ème siècle)

La cour est entourée par 4 iwans (porche ouvrant sur une salle couronnée par une coupole). Le principal est la salle de prières.. Elle a une particularité... Une dalle noire où se met l'orateur... L'écho lui renvoie 7 fois le son qui est émis.

 

Après les visites, nous passons un moment sous les arcades et les boutiques avant de rejoindre la rue Hafez... Où nous finirons par trouver de quoi diner !!! Mon pied commence à se rappeler à moi !

 


Publié à 22:50, le 15/11/2017, dans Iran, Ispahan
Mots clefs :


Drôle de tourisme !!

Mon pied me fait bigrement mal. Chouchou descend pour le petit déjeuner, cela a l'air sympa, mais j'ai trop mal pour avoir faim et je pense que si je dois être anesthésiée, il ne vaut mieux pas ;

Me voilà en train  d'attendre le taxi dans le hall de l'hôtel. Il y a un groupe de Français de notre age et je me demande si je ne vais pas leur demander de faire "une chaise"  pour m'emmener jusqu'à la rue.. et au taxi ! Mais je ne le fais pas !! Je n'ose pas !

Je vois le chariot pour les bagages et j'ai bien envie de monter dessus !! Comme j'ai peur que cela se renverse et que je me fasse encore plus mal.. J'oublie !!

En fait, en rentrant, j'apprendrais que l'hôtel pourvais mettre à ma disposition un fauteuil roulant !

9h, J'ai une consultation, aux services des urgences..

Attendre... comme toutes les autres personnes qui sont là.. ( peut être un peu moins quand même !)

Un peu de temps pour comprendre, attendre,

retrouver des personnes que nous avons entre-aperçu cette nuit, d'autres (un petit garçon de 2 ou 3 ans, avec ses parents, ses grands parents, sa grande soeur... Ce petit garçon est blessé à la jambe, semble-t-il ! Pauvre petit chat !)

La salle d'examen  est  occupée par plusieurs médecins ou chirurgiens qui viennent à tour de rôle. Nous rencontrons le docteur Nuri... Il parle un peu anglais..  Examen des radios de mon pied..  Il m'explique que je vais aller en chirurgie,  mais qu'on ne me "coupera" pas, qu'on remettra mes orteils en place sous anesthésie, en tirant dessus... Gros orteil, et les deux suivants !!!

Le médecin français,à IMA,  avec qui j'ai parlé, cette nuit, m'a demandé de l'appeler une fois que je serai avec le chirurgien iranien.. Ce que je fais.

Il me rappelle que je dois absolument partir de l'hôpital avec un papier intitulé "FIT TO FLY", de manière à ce que la compagnie aérienne ne m'empêche pas de prendre l'avion, si j'ai une attelle, un platre ou (et) une béquille !!

Je pars ensuite dans une salle d'examen, où on me met un platre... J'ai tout d'abord refusé puisque je pensais être "opérée", et puis, j'ai fini par comprendre que cela allait être un genre d'atelle pour la "suite" ...

La bande  platrée était sous mon pied,  mon talon, et remontait jusqu'en dessous de mon mollet. Une bande le maintenait à mon pied.. Pour le moment, cela me faisait encore plus mal !!

On nous conduit Chouchou et moi dans une chambre, dans le service Orthopédie, du côté des hommes. Ici, aussi je reçois un sac (comme dans le train) ... Il y a un ensemble rose, en genre de tissu nontissé, pantalon et chemise..  Une brosse à dent et du dentifrice, un rasoir..et quelques autres trucs !

En salle d'op, l'anesthésiste m'a fait répéter plusieurs fois son nom... Me taquinant pour mon accent français... Et moi, je n'étais pas dupe ...  j'allais m'endormir sans compter !!!

Il était à mon chevet à mon réveil... Me demandant si je me rappelais son nom !

Je suis repartie dans ma chambre et un peu plus tard, j'ai même eu un repas !! Choouchou l'avait eu avant que je parte au bloc. On m'a aussi confirmé que j'allais rester 24 h en observation. A vrai dire, je préférai presque.. Si j'étais rentrée à l'hôtel et que j'ai un problème... A qui m'adresser ?

En arrivant dans le Service d'Orthopédie, service Hommes, j'ai été accueilli par une infirmière Sarah, me souhaitant la bienvenue en me disant qu'elle parlait anglais et qu'elle serait mon agent de liaison, en quelque sorte ! En finissant son service, elle m'a laissé son numéro de portable.. Au cas où j'aurais un problème et qu'elle puisse servir d'interprète à distance !

En fait, à chaque fois, qu'il y avait une nouvelle équipe, l'interne venait se présenter s'il parlait anglais, ou avec quelqu'un qui parlait anglais avec lui.

Le chirurgien est passé me voir en fin d'après midi pour vérifier que tout allait bien. Il m'a envoyé faire une radio pour vérifier que les os étaient bien dans leurs axes !! C'était le cas !

Ce qui est étonnant par rapport à un hopital français, c'est que dans un premier temps, je n'ai pas l'impression qu'il y a une distinction entre  consultations et  côté "hopital"... vous sortez en fauteuil roulant de votre chambre, vous descendez 2 étages dans l'ascenseur,  vous passez à travers un sas, devant un garde   et  vous vous retrouvez au service des consultations, car le service radiologie est là... Vous êtes dans votre "pyjama rose de papier"  (cela fait un peu bizarre) attendant avec les personnes habillées que vous avez peut être  rencontrées plus tôt ou non, !!.. Une dame, cette nuit qui est tombée et s'est fait mal au bras, maintenant, elle a un platre, tandis que le petit garçon a un platre, à la jambe.

Alors, je suppose qu'il n'y a qu'un seul service de radiologie pour les consultations externes ou internes à l'hopital !

J'ai commencé à parler de mon papier "Fit to fly" et Sarah me confirme que c'est en cours.

Une nuit sans problème, après avoir diné et joué au Rumikub..

Le matin suivant,  je revois le chirurgien, et l'anesthésiste... Je finis par avoir mon papier "Fit to fly".. ... Finalement, je sors avec la consigne de revenir le lendemain à 10 h à la consultation.

A l'hôtel, nous demandons à changer de chambre .... Le groupe est parti et il y a une chambre disponible qui donne sur la fontaine devant ! Puisque je vais passer plus de  temps dans la chambre, autant qu'elle soit encore plus agréable !!! Par contre, la salle de bain est plus petite..

Mais tout cela est bien agréable. L'équipe de  l'hôtel  semble tellement embêtée qu'on dirait que je me suis blessée  chez eux et qu'ils doivent tout faire pour se faire pardonner !

Je me repose en début d'après midi, ensuite, e veux revoir de jour, cette place !


Publié à 22:57, le 8/11/2017, dans Iran, Ispahan
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 2 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Barcelone
Cambodge
Colombie
Danemark
France
Hongrie
Iran
Israel
Laos
Nomades : Cyclotourisme et camping
Pays Bas
Preparation des voyages
Projets
Thailande
Vietnam
:

Derniers articles

2013 - 2018
Préparation du voyage Belgique - Allemagne - Danemark ... Peut être les roues en Suède ?
Fin du voyage en Iran... Envie de pleurer !! Envie de revenir !!
Ispahan Le tourisme continue
Tourisme à Ispahan avec du personnel hospitalier !!

Sites favoris

2011- 2012 - 8 mois au bout du monde
2010- 2011 Bali, Malaisie, Moyen Orient
2009 - 3 mois en Asie
Notre Asso au Cambodge
Michele & Ron Nos Australiens de Perh
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et nos voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email