Au bout du jardin, le voyage....... L'Europe, l'Asie, le Moyen Orient... Et maintenant l'Amerique du Sud

Ramat Hanadiv, dernière demeure du Baron Edmond Rotschild

 

Avant de partir, nous découvrons un nouveau principe du kibbutz.. Le partage des voitures. Ce sont des voitures de location. Les kibbutzins inscrivent leurs besoins dans le pavillon où nous avons diné et vont chercher la clé de la voiture, juste avant de partir. Ils l'a ramènent à leur retour.

Nous partons pour  Ramat Hanadiv (Les collines du Bienfaiteur)... C'est à 5 km de Césarée  et le Baron de Rothschild (1845 - 1934) et sa femme y reposent.

Le Baron a permis aux premières communautés juives du Mouvement Sioniste de s'établir et de prospérer. Il a acheté des immenses propriétés, (50 000 hect) puisque Varda à Cesarée, nous a déjà parlé de lui. En fait, le parc d'activité industrielle et d'affaires de Césarée, c'est aussi lui ! Info sup

Il s'est particulièrement intéressé aux domaines agricoles et hydrauliques. Il a fait planter des vignes, et ces vins sont vendus dans le monde entier.

Il a été un pilier de la création, de la mise en place et le développement de l'état d'Israël.

Les jardins ont été créés en 1954, de grands arbres, des pelouses, des roses... 8,5 hectares dans un parc de 500 hectares, où la Fondation de Rotschild continue les recherches sur la faune, la flore et l'archéologie.

 

Jonatan et Anah, nous emmènent le long d'un chemin balisé pour découvrir, une villa gréco-romaine.. Elle comprenait 150 pièces ! avec une tour de 4 à 6 niveaux et surtout, une source Ein Tsur... Un petit aqueduc d'époque.. qui emmène l'eau dans une piscine et des thermes...

 


Ma'abarot - Ramat Hanadiv - Montage Vidéo Kizoa

Très intéressant site

Une partie du site était fermée, Pessah oblige !!

Et comme les restaurants sont fermés aussi aujourd'hui, nous allons dans une bourgade palestinienne.. Puisque là où nous sommes en ce moment, la largeur d'Israël n'excède pas 7 km !!! On appelle cet endroit "la Taille d'Israël"...

Humus et falafels au menu.. Ensuite, nous allons faire un tour. Jonatan nous explique que d'habitude les rues ou plutôt le marché est noir de monde.. Aujourd'hui, c'est plutôt désert !

 


israël repas et marché côté Palestinien - Montage Vidéo Kizoa

Publié à 23:25, le 23/04/2016, dans Israel, Césarée
Mots clefs : MarchésMuséesMonumentsRandonnées


Nazareth

 

Les pompes à essence nous font penser à ce que nous avons vu en Australie... Pas seulement pompe à essence, mais restaurant, supermarché, quelquefois pharmacie.

C'est dans un restaurant végétarien que nous déjeunons avec Varda avant de reprendre la route, pour aller à   Nazareth. Mais auparavant, nous sommes retournés à la plage de l'aqueduc,  je me suis baignée et fait du Tai Chi.

Après les encombrements d'hier pour rentrer d'Accre, le trajet est plutôt "relax"... Mais les rues de Nazareth sont très escarpées... Il n'y a pas de plaques pour indiquer les rues et toute la vieille ville est piétonnière !!

Il faut du temps et de la patience pour s'y retrouver ! En fait, Nazareth est le seul endroit où nous allons aller à l'hôtel ... Et si nous l'avons trouvé, c'est grâce au propriétaire d'un café à qui j'ai demandé mon chemin... En fait, le parking de l'hôtel où nous allons est dans sa rue, en contre bas !!! Il faut téléphoner à l'hôtel, une petite fille vient au devant de nous et grâce à son téléphone, la porte du parking s'est ouverte !!!  La pente pour y accéder est impressionnante.. J'ai cru que la voiture allait racler contre le sol !

Ensuite, il faut descendre dans une venelle pour trouver l'hôtel... J'avais beaucoup entendu parler de la terrasse, et c'est vrai que c'est très agréable. L'accueil est très chaleureux, mais nous allons découvrir que la fenêtre de la chambre donne sur la salle du restaurant... Qu'il n'y a pas moyen de bloquer la fenêtre... Donc on nous donne une clé... Mais on pourrait rentrer par la fenêtre !

Bon ce soir, nous ne sommes que 3... Mais lorsque le patron discute avec des amis alors que nous lisons dans la chambre, nous sommes à moins d'un mètre d'eux !! Et c'est plutôt bruyant..

Comme la salle de restaurant reste allumée, cela donne pas mal de lumière dans notre chambre.. Finalement le masque ce n'est vraiment pas une mauvaise idée ! Moi qui riait quand je voyais une Américaine dormir avec, dans certains films ou séries...  D'il y a un certain temps !

Nous découvrirons plus tard, qu'il n'y a pas d'eau chaude.. Ou du moins nous ne l'avons pas trouvée !

Nous avons encore le temps de descendre visiter la Vieille Ville, le Souk, mais surtout la Basilique de l'Annonciation ..

C'est la plus grande église du Moyen Orient, inauguré en 1964 par Paul VI et bâtie sur l'emplacement d'églises plus anciennes, à partir du IV ème siècle.

Une grotte a été reconstituée... Personnellement, je ne me souvenais pas que l'Ange Gabriel était apparu dans une grotte à Marie...

C'est le côté bizarre de ce voyage .... La prétention de croire que l'on sait où a eu lieu ces différentes choses.. Comme si 4 siècles après, Hélène de Constantinople avait pu réellement retrouver les lieux qui tout compte fait au moment où cela s'est passé, n'ont pas été considérés comme particulièrement importants. Et surtout lui permettait de privilégier Constantinople par rapport à Rome... Lutte de pouvoirs !

 


Nazareeth - Montage Vidéo Kizoa

 


Publié à 23:39, le 18/04/2016, dans Israel, Nazareth
Mots clefs : PatrimoineMonuments


Visites à Acre !!!

Lorsque nous étions à Pardes Hannah, nous sommes partis à la découverte de Haifa... Et d'Acre..

Mais en route, nous avons découvert les bananeraies. Ce qui nous avait franchement étonnés. Nous n'imaginions pas des bananes en Israël...

Alors nous avons cherché à en savoir plus.. sur l'agriculture ! Puisque nous avons aussi entendu dire plusieurs fois que n'importe quoi pouvait pousser en Israël suivant les principes de la Kabale.

Israel est un important exportateur de produits frais et leader des technologies agricoles... Et pourtant  la moitié du pays est désertique !

Israël est auto-suffisant à 95 % pour ses besoins alimentaires.. Importation de céréales, oléagineux, viandes, café, cacao, et sucre.

Et comme nous allons le découvrir pendant notre séjour ... Il y a  2 communautés agricoles en Israël : Le kibbutz et le moshav

  • le kibbutz qui est une communauté collective dans laquelle les moyens de production et les bénéfices de ceux-ci sont collectivisés. La communauté fournit gratuitement et de façon strictement égalitaire les biens collectifs et les biens de consommation individuels, sans salaire, en dehors de sommes modérées pour des achats à l'extérieur.
  • le moshav qui est un village agricole, avec une vie familiale classique et une exploitation individuelle des terres agricoles, mais où le matériel agricole, la commercialisation et certains services sociaux sont mis en commun.

Ces deux types d'organisations agricoles totalisent ainsi, à titre d'exemple, 76 % de la production de produits frais.

A propos de la viande, nous avons fait une découverte !! A la suite de l'afflux des Juifs de Russie et d'Europe de l'Est, qui ne suivaient pas les règles de la Torah et mangeaient du porc et des tas de charcuteries.. il y a eu des adaptations !!...  D'autant plus que certains Juifs non pratiquants ou Arabes chrétiens ne s'en privent pas, non plus.

Cela représente 5% du secteur alimentaire.

J'avais lu quelque part que les porcheries devaient être bâties avec des planchers à un mètre du sol, de manière que  le porc ne foule pas le sol d'Israël, mais la loi de 1962 a quelques  failles. Du coup, il peut être élevé dans  les territoires à fort pourcentage chrétien,  comme les villages arabes du nord du pays, tels que Nazareth, Kfar-Yassin ou Aablin en Galilée.

La loi de 1962 n'autorise l'élevage de porcs que dans des zoos et des centres de recherche, mais une loi votée en 1994 autorise la vente de porc dans les supermarchés et les restaurants, annulant de fait la loi de 1962. La faction ultra-orthodoxe a beaucoup lutté  contre mais aujourd'hui, c'est aux municipalités de décider.

le kibboutz Lahav, à une trentaine de minutes de Beersheva, élève dans son Institut de recherche animale près de 3 000 porcs à des fins scientifiques, profitant de la souplesse de la loi de 1962, mais certains se retrouvent en jambon et cochonailles..!

"L'industrie porcine fait travailler près de 100 000 personnes en Israël : éleveurs, vendeurs et ouvriers

Pour revenir à nos bananes... Etonnant de retrouver des cultures sous tunnels, comme en Malaisie. Ici, les bâches protègent les bananiers de l'ardeur du soleil pendant l'été.

En fait,les bananes poussenten Israel depuis le 16 ème siècle et peut être même avant !

Un plant de bananes prend 9 mois pour grandir et produire un régime de bananes. La plante meurt mais à sa base il y a de nombreux rejets qui à leur tour vont grandir et porter des bananes.

Mais finissons par arriver à

HAIFA........ Reste à trouver les jardins,

Ce  qui nous a pris un certain temps... Car il y a des sens interdits...  Beaucoup de circulation, et des automobilistes IMPATIENTS.. Nous avons fait le tour de la ville et quelques kms supplémentaires, avant d'y revenir !! Nous étions passer "devant" sans être sûrs que ce soit ce que nous cherchions ! Pour laisser la voiture dans un parking payant alors qu'en bas des jardins, nous en avons trouvé.... des gratuits...

Ensuite nous avons trouvé le Tourism Informations, la nana n'était pas vraiment aimable et les renseignements sur la visite des Jardins Bahai ne correspondaient pas à ce que nous avions en tête !

D'après ce que nous apprenons, nous ne pouvons pas rentrer seuls dans les jardins mais nous devons profiter d'une visite guidée, même si c'est en hébreu. De toute manière, une partie n'est plus accessible (le tombeau du Père fondateur) après midi. 

L'accès en haut de la colline nous parait compliqué... Sens uniques, parkings... Alors nous allons profiter du "village allemand" et prendre un café et un gateau !

Délicieux !

Ensuite nous partons à Akkos ! St jean d'Acre... Nous allons nous balader, tout d'abord sur les murailles, mais aussi près de la mer, voir les Israéliens  profiter d'une belle journée... au bord de la mer, sur un bateau !

Et repartir bien décidé à revenir visiter la Citadelle, mais pour aujourd'hui, ce sont les embarras routiers autrement dit les bouchons qui nous attendent pour rentrer ! Du coup, Chouchou KO, n'aura pas envie de s'arrêter à la plage pour voir le soleil se coucher ou pour nager !

 

Acre,  2ème tentative.. Séjour à Livnim !

40 km séparent Livnim d'Acre.. Ce sera donc de Livnim que nous visiterons la Citadelle d'Acre et la Vieille Ville.

Pour le parking  tout d'abord, nous laissons la voiture dans un parking avec des bandes blanches et bleues.. Normalement, on doit payer dans ces parkings là... Donc, je n'ai pas vraiment l'esprit tranquille.

La Citadelle : Grand nombre de montages vidéo, qui racontent l'histoire depuis la Préhistoire. En effet, depuis 1990, des recherches archéologiques ont été faites,  il y a un petit musée archéologique,... Tous les panneaux sont en hébreu, arabe et anglais.


AKKOS - Citadelle et le Hammam Al-Basha - Montage Vidéo Kizoa

 

Il y a aussi quelques ateliers d'artisans qui reprennent les techniques utilisées au Moyen Age, avec des démonstrations et la participation du public, aujourd'hui,  il y a pas mal de jeunes !

Le tunnel des Templiers, étonnant... Pas très haut !! Même moi, je dois me courber. Il part de la Citadelle, jusqu'au port.

En sortant, nous  allons visiter le musée Okashi. C'est un des plus grands dessinateurs Israélliens.

Mais c'est  surtout,  dans un ancien bâtiment vouté qui date de l'époque ottomane et qui est très chouette. Nous sommes moins fans des tableaux. Il y a également une exposition de photos avec un diaporama d'une photographe néerlandaise.

 

Hamam al-Basha...

Diaporama très intéressant.. Une histoire nous est raconté par l'arrière petit fils du propriétaire qui nous  parle des Grands de l'Histoire avec des petites histoires..  Tout simplement génial !

 

Al-Jazzar Mosque

Moi, je l'ai bien aimée...  Nous étions 3 à la visiter. Un cheveu de Mahomet serait gardé et montré certains jours de fête.

Elle a été construite par Al-Jazaar (18ème siècle). C'est l'une des plus belles et plus importantes mosquées d'Israël. Autour de la cour, des dizaines de salles d'études (madrassas)

. La mosquée est construite au dessus d’un grand réservoir d’eau.


AKKOS - La mosquée d’Al-Jazaar - Montage Vidéo Kizoa

Enfin le Musée dans les Murs.... Il nous a fallu un moment pour le trouver... C'est tout au bout , sur les murs de la Citadelle !!! Nous avions été nous promener par là la première fois, mais pas jusqu'au bout ... Du coup, nous n'avions pas vu  qu'il y avait un musée :!! On y retrouve des objets de la vie quotidienne, depuis la création de l'état Israélien.

J'avais repéré lors de notre première visite, un "monument" qui me semblait intéressant, mais en mauvais état... Il était fermé en attendant des restaurations. Il s'agit du

Khan Al-Umdan, c'est un caravane sérail du 18ème, construit par Al Jazaar, sur 2 niveaux autour d'une cour centrale. Certaines colonnes ont été prélevées sur des sites archéologiques, tel que Césarée.

 

 

Nous récupérerons la voiture sans PV et nous n'aurons pas la mauvaise surprise d'en trouver non plus, lorsque nous laisserons la voiture à Tel Aviv, avant notre départ pour la France. C'est quand même pas franchement simple !


Publié à 23:32, le 17/04/2016, dans Israel, Acre
Mots clefs : AgricultureMuséesMonuments


En route pour Pardes Hanna et Césarée

Lorsque nous  avons récupéré la voiture, ce matin.. Nous nous sommes aperçus que la plaque arrière d'immatriculation avait été volée.. Plus tard, nous avons vu que le système du balai  de la vitre arrière avait été cassé et avait disparu !! Sympa !!

En fait, nous allons nous demander si les Israéliens n'ont pas une dent contre les voitures de location.

Nous allons retrouver Varda et voir ce qu'elle en pense.. Comme c'est le matin de Shabbath, il n'y a pas beaucoup de monde sur la route et c'est plutôt agréable.. !

Un peu compliqué de trouver sa maison, mais elle a la bonne idée de nous parler de la position du soleil et des points cardinaux et ça c'était une bonne idée !!! Nous la retrouvons  après presque 4 ans...

Nous prenons une tasse de thé dans le jardin et lui parlons de nos soucis... Curieusement, elle pense qu'il n'y aura pas  de permanence au commissariat  parce que c'est Shabbat !

Alors, nous partons à Césarée qui ne se trouve qu'à treize kilomètres de Pardes Hanna-Karkur. .

Une fois sur place, nous avons pu admirer ce théâtre construit à l'époque d'Hérode et qui pouvait accueillir 4 000 personnes !

Assez incroyable comme vu... Domage qu'on ne soit pas là pour une représentation... C'est le théatre antique de Vienne au bord de la mer.

Il ya a énormément de panneaux explicatifis, très interessants et clairs, anglais, hébreu et arabe.

A certains endroits en Israel nous allons trouvé les panneaux en russe.

Nous découvrons que Césarée est juste à côté d'un kibbutz et que ces habitants viennent profiter de la plage, sans payer d'entrée.. C'est un parc naturel..

En fait, Césarée, c'était tout d'abord un port, il en reste peu de choses, hors de l'eau, mais des sorties de plongées sont organisées pour découvrir le monde sous marin de Césarée ! Par contre, nous pouvons voir  le cirque et son obélisque qui datent de la même époque que le théâtre. Le cirque pour sa part pouvait contenir... 10 000 spectateurs ! La piste des chars est tout bonnement incroyable.

Et puis, il y a des bains publics, une ancienne synagogue, un aqueduc....  L'aqueduc est à quelques km du site.. C'est jour de Shabbath et assez fréquenté, Nous reviendrons pour profiter de la plage, le matin avant de partir à Nazareth.

Au bout, il y a tout un mall d'artisans, de boutiques et de restaurants en tous genres. Mais aussi 2 endroits où sont projetés des diaporamas, en anglais et un en français, qui permettent de mieux visualiser à quoi ressemblait Césarée, à travers les diverses époques et particulièrement au moment d'Hérode. Au fur et à mesure, on voit les différents bâtiments à l'époque de la construction et leur destruction au fur et à mesure de l'Histoire. Après cela, c'est vraiment beaucoup plus facile de retenir l'Histoire, les lieux, les gens.

Césarée  est l’un des sites archéologiques les plus représentatifs des diverses époques d’occupation de la terre d’Israël.

Alors qu'il y avait peu de monde lorsque nous sommes arrivés, il y a beaucoup de monde   au moment où nous partons, dans le milieu d'après midi.

Nous faisons un tour par la plage où se trouve l'aqueduc.. Dommage, Varda, avant de partir n'a pas pensé à nous conseiller de prendre nos maillots.. Je me serais bien baignée !

 


Cesarée - Montage Vidéo Kizoa

 

En rentrant après quelques discussions supplémentaires, par rapport à la plaque d'immatriculation, Varda téléphone au commissariat et finalement, nous y emmène. Le commissariat se trouve à Hadera, une dizaine de km.

L'inspecteur est très aimable et cela le fait bien rire lorsque nous lui révélons que Varda pensait que qu'était fermé pour Shabbath lorsque nous sommes arrivés.

En Israël une grande partie de la population parle anglais et c'est vraiment agréable. C'est quand même un peu suréaliste de se retrouver à plus de minuit, parlant à un inspecteur de police, en anglais, dans une agglomération de 80 200 habitants. Nous n'imaginions pas  l'inverse...  Un Israélien, reçu par un inspecteur de police en France, Est ce qu'il aurait la chance d'avoir un interlocuteur qui parlerait l'anglais ?

 

 


Publié à 07:21, le 16/04/2016, dans Israel, Israël
Mots clefs : ArchéologieMonuments


Jerusalem

Martha habite donc  dans le quartier du marché Mahane Yehuda, des bâtiments qui n'ont souvent qu'un étage et qui ont été construits il y a quelques décennies. Les habitants viennent de différents milieux et d'origines géographiques différentes et Martha, ingénieur en biologie et responsable de la qualité de l'eau (cela ne s'invente pas !!) aime bien son quartier et s'y sent bien. Elle est notre hôtesse Air BnB pour Jérusalem.

Pour trouver sa maison, nous avions demandé à un homme assis à  côté de sa maison où était le 13... Et il ne savait pas...  Par contre, il nous a demandé la charité.. Nous étions à moins de 10 m du portail en question !

Nous avons compris un peu plus tard 2 choses...

Qu'il était devant une petite synagogue et qu'il en était le rabbin...

Que les Israéliens n'étaient pas concernés par les noms des rues et surtout par les numéros !

Premier logis Air BnB... Martha est d'une grande gentillesse, elle est embêtée car sa rue est piétonne, ce qui nous occasionne 2, 3 difficultés,  par contre, ce n'est pas une fée du logis. La vie est difficile pour les Israéliens, le coûts de la vie est élevé.. Elle va profiter des nettoyages de Pessah pour récupérer des affaires que les ultra-orthodoxes vont changer.

Nous allons partager sa cuisine, ce qui est bien pratique pour les petits déjeuners, mais la préparation de Pessah et le grand nettoyage de printemps, ce n'est pas vraiment son truc.

Son appartement est au rez de chaussée, elle a un petit bout de cour... Cela me donne un peu l'impression d'habiter dans une grotte, en effet, la porte extérieure s'ouvre sur un couloir, où donne 2 portes et fenêtres de 2 chambres... Il n'y a pas de fenêtre qui donne sur l'extérieur dans les chambres..

Ce sera peut  être un peu "étouffant" quand il fera plus chaud, mais pour le moment ça va.

Nous partons à pied découvrir Jérusalem.. En effet, notre chemin pour aller à la Vieille Ville est simple... Suivre les rails du tram...

Nous passons par Jaffa center... Nom mystérieux, nom poétique.... Mais ici, c'est juste la continuation des immeubles et des boutiques que nous cotoyons depuis Mahane Yehuda !

Nous suivons la rue Jaffa, 3 km, une des plus anciennes rues de Jérusalem et des plus longues et surtout, elle a gardé son nom d'origine.. Elle aboutit à la Porte de Jaffa.

Il y a une sorte de "trail" The Proposal, pour visiter autrement la ville et voir de grandes peintures .

Quelques info  au sujet de ce quartier !

 1. Gare centrale des bus· 2. Gare principale · 3. Mahane Yehuda  · 4. Klal Center
5. Rue Ben Yehuda · 6. Nahalat Shiva · 7. Generali Building · 8. Place Safra / Mairie· 9. Vieille ville 10. Mamilla · 11. Porte Jaffa / Tower of David
Places  : A. Place Davidka · B. Place Zion · C. Place Tzahal · D. Place Safra

La rue Jaffa reste néanmoins une rue de passage. Tout d’abord la plupart des lignes de bus qui desservent la ville passent par là.

En plus, les institutions qui la bordent, comme la mairie, le quartier général de la police, la poste centrale, le marché Mahane Yehouda, la gare routière principale ou encore l’hôpital Shaare Zedek évitent le déclin total de cet axe. 

Malheureusement, son attrait pour les touristes, entre la Vieille Ville et la gare des bus, la rue Ben Yehuda et ses restaurants, en a fait une cible pour les terroristes et le quartier a été secoué par plusieurs attentats meurtriers.

Ce réaménagement a également eu un effet sur l’immobilier du quartier. Plusieurs anciens bâtiments ont été entièrement rénovés et de nouveaux projets d’appartements de haut standing sont en construction dans les rues adjacentes par exemple, la rue du Rav Kook ou celle de Hanevihim.

Ces projets sont destinés à une clientèle souvent étrangère qui veut venir s’installer au cœur même de la ville. Les prix affichent généralement des prix entre 6 000 $ et 8 000 $ le mètre carré

Il faut prendre le temps de descendre ou de monter la rue Jaffa, le nez en l’air. On y découvre alors de beaux petits immeubles avec des balcons aux grillages et sculptures intéressantes.

En regardant bien vous y verrez le cadran solaire de la Synagogue Zoharei Hama. Ce bâtiment a été construit par Rabbi Shmuel Levi au début du 20e siècle pour accueillir ceux qui venaient faire un pèlerinage dans la ville sainte. Au fil des années, deux nouveaux étages ont été ajoutés et le bâtiment a été entièrement restauré dans les années 1980.

Sur sa façade on peut encore voir le cadran solaire, d’où provient le nom de la synagogue (rayons de soleil) et deux autres montres, une à l’heure européenne et une à l’heure de Jérusalem.

Vous trouverez la photo sur le diaporama !


2016 - JERUSALEM I - Montage Vidéo Kizoa
 
Après la chaleur de Mitzpe Ramon, nous retrouvons une température de12° et la pluie !! Le Damart sort du sac, ainsi que le parapluie !
 
Nous entrons bien sûr par la Porte de Jaffa... Il n'y a pas grand monde !!! Ce sera différent à la prochaine visite !
 
La carte de la Vieille Ville
 
Nous passons par le quartier Arménien.. Jolies maisons en pierres blanches, mais St James n'est pas accessible, à ce moment là !
 
 
 
Nous finissons sur l'esplanade du Mur. Les femmes peuvent aller à droite et les hommes à gauche. Elles ont 1 tiers du mur.
Ici, c'est le "Mur de l'Ouest" et non des "Lamentations".
Il n'est pas très haut. En fait, il faisait partie des fondations du 2ème Temple; le temple que Herode a fait contruire.... Et c'est un peu comme le "Manneken-Pis" à Bruxelles, nous l'imaginions plus long, plus haut !!! Sans doute par rapport à l'importance qu'il a dans le monde !
 
Nous commençons à avoir faim, alors nous n'allons pas voir les vestiges archéologiques, qui sont en sous sol... Car ici comme ailleurs, la rue actuelle est souvent 2 ou 3 m plus haute que dans l'Antiquité ou au Moyen Age.. Il faut dire qu'hier, nous avons eu déjà une après midi archéologie...
 
Nous sortons du côté palestinien et découvrons le Souk, prenons un café et des petits gateaux délicieux plein de miel !
Après avoir badé un certain temps dans ce quartier, qui est plus attrayant pour nous, nous arrivons à la Via Dolorosa.. Où je pense jeter un coup d'oeil par rapport au chemin de croix... J'ai beaucoup  de mal..  Difficile au milieu des touristes, des passants d'imaginer Jérusalem, il y a 2 000 ans et ce qui a pu se passer, le vendredi de la Passion ! Le Golgotha est sous nos pieds, la ville a été réhaussée, modifiée... Comment imaginé un instant que nous sommes au bon endroit... ?
Il est plus facile de rendre grâce à La Salette, à côté de Corps, où Marie est apparue à des enfants qui gardaient les troupeaux.... qu'ici !
Depuis que nous sommes rentrés dans cette ville, je peux voir les Croisés, les Mameluks, aller et venir dans ces rues,  mais le Chemin de Croix !!!
 
Toujours est-il que j'allais réciter un Notre Père avec les Pélerins qui étaient à côté de nous et continuer notre chemin, quand je les ai entendu entonner un chant de Taizé !!
Notre fille y était, encadrant un groupe de Bordelais !!!
C'était un peu comme une communication... Alors nous avons continué avec eux, et partager l'après midi..
 
Quelques chants de Taizé qui raisonnent en moi
- Dans nos Obscurités
- Behüte mich Gott
- Bendigo Al Senior
- Bless the Lord my Soul
- El Senyor
- Gospodi A
- Mon âme se repose
Nada te turbe
- Ubi Caritas
- Ubi caritas Deus ibi est

Publié à 15:16, le 11/04/2016, dans Israel, Jérusalem
Mots clefs : ChantsMarchésMonuments


{ Page précédente } { Page 1 sur 3 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Barcelone
Cambodge
Colombie
France
Hongrie
Iran
Israel
Laos
Nomades : Cyclotourisme et camping
Pays Bas
Preparation des voyages
Projets
Thailande
Vietnam
:

Derniers articles

2013 - 2017
Drôle de tourisme !!
Arrivée à Ispahan
Cuisine et zoo
Vallée d'Alamut !!

Sites favoris

2011- 2012 - 8 mois au bout du monde
2010- 2011 Bali, Malaisie, Moyen Orient
2009 - 3 mois en Asie
Notre Asso au Cambodge
Michele & Ron Nos Australiens de Perh
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et nos voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email