Au bout du jardin, le voyage....... L'Europe, l'Asie, le Moyen Orient... Et maintenant l'Amerique du Sud

Ramat Hanadiv, dernière demeure du Baron Edmond Rotschild

 

Avant de partir, nous découvrons un nouveau principe du kibbutz.. Le partage des voitures. Ce sont des voitures de location. Les kibbutzins inscrivent leurs besoins dans le pavillon où nous avons diné et vont chercher la clé de la voiture, juste avant de partir. Ils l'a ramènent à leur retour.

Nous partons pour  Ramat Hanadiv (Les collines du Bienfaiteur)... C'est à 5 km de Césarée  et le Baron de Rothschild (1845 - 1934) et sa femme y reposent.

Le Baron a permis aux premières communautés juives du Mouvement Sioniste de s'établir et de prospérer. Il a acheté des immenses propriétés, (50 000 hect) puisque Varda à Cesarée, nous a déjà parlé de lui. En fait, le parc d'activité industrielle et d'affaires de Césarée, c'est aussi lui ! Info sup

Il s'est particulièrement intéressé aux domaines agricoles et hydrauliques. Il a fait planter des vignes, et ces vins sont vendus dans le monde entier.

Il a été un pilier de la création, de la mise en place et le développement de l'état d'Israël.

Les jardins ont été créés en 1954, de grands arbres, des pelouses, des roses... 8,5 hectares dans un parc de 500 hectares, où la Fondation de Rotschild continue les recherches sur la faune, la flore et l'archéologie.

 

Jonatan et Anah, nous emmènent le long d'un chemin balisé pour découvrir, une villa gréco-romaine.. Elle comprenait 150 pièces ! avec une tour de 4 à 6 niveaux et surtout, une source Ein Tsur... Un petit aqueduc d'époque.. qui emmène l'eau dans une piscine et des thermes...

 


Ma'abarot - Ramat Hanadiv - Montage Vidéo Kizoa

Très intéressant site

Une partie du site était fermée, Pessah oblige !!

Et comme les restaurants sont fermés aussi aujourd'hui, nous allons dans une bourgade palestinienne.. Puisque là où nous sommes en ce moment, la largeur d'Israël n'excède pas 7 km !!! On appelle cet endroit "la Taille d'Israël"...

Humus et falafels au menu.. Ensuite, nous allons faire un tour. Jonatan nous explique que d'habitude les rues ou plutôt le marché est noir de monde.. Aujourd'hui, c'est plutôt désert !

 


israël repas et marché côté Palestinien - Montage Vidéo Kizoa

Publié à 23:25, le 23/04/2016, dans Israel, Césarée
Mots clefs : MarchésMuséesMonumentsRandonnées


Visites à Acre !!!

Lorsque nous étions à Pardes Hannah, nous sommes partis à la découverte de Haifa... Et d'Acre..

Mais en route, nous avons découvert les bananeraies. Ce qui nous avait franchement étonnés. Nous n'imaginions pas des bananes en Israël...

Alors nous avons cherché à en savoir plus.. sur l'agriculture ! Puisque nous avons aussi entendu dire plusieurs fois que n'importe quoi pouvait pousser en Israël suivant les principes de la Kabale.

Israel est un important exportateur de produits frais et leader des technologies agricoles... Et pourtant  la moitié du pays est désertique !

Israël est auto-suffisant à 95 % pour ses besoins alimentaires.. Importation de céréales, oléagineux, viandes, café, cacao, et sucre.

Et comme nous allons le découvrir pendant notre séjour ... Il y a  2 communautés agricoles en Israël : Le kibbutz et le moshav

  • le kibbutz qui est une communauté collective dans laquelle les moyens de production et les bénéfices de ceux-ci sont collectivisés. La communauté fournit gratuitement et de façon strictement égalitaire les biens collectifs et les biens de consommation individuels, sans salaire, en dehors de sommes modérées pour des achats à l'extérieur.
  • le moshav qui est un village agricole, avec une vie familiale classique et une exploitation individuelle des terres agricoles, mais où le matériel agricole, la commercialisation et certains services sociaux sont mis en commun.

Ces deux types d'organisations agricoles totalisent ainsi, à titre d'exemple, 76 % de la production de produits frais.

A propos de la viande, nous avons fait une découverte !! A la suite de l'afflux des Juifs de Russie et d'Europe de l'Est, qui ne suivaient pas les règles de la Torah et mangeaient du porc et des tas de charcuteries.. il y a eu des adaptations !!...  D'autant plus que certains Juifs non pratiquants ou Arabes chrétiens ne s'en privent pas, non plus.

Cela représente 5% du secteur alimentaire.

J'avais lu quelque part que les porcheries devaient être bâties avec des planchers à un mètre du sol, de manière que  le porc ne foule pas le sol d'Israël, mais la loi de 1962 a quelques  failles. Du coup, il peut être élevé dans  les territoires à fort pourcentage chrétien,  comme les villages arabes du nord du pays, tels que Nazareth, Kfar-Yassin ou Aablin en Galilée.

La loi de 1962 n'autorise l'élevage de porcs que dans des zoos et des centres de recherche, mais une loi votée en 1994 autorise la vente de porc dans les supermarchés et les restaurants, annulant de fait la loi de 1962. La faction ultra-orthodoxe a beaucoup lutté  contre mais aujourd'hui, c'est aux municipalités de décider.

le kibboutz Lahav, à une trentaine de minutes de Beersheva, élève dans son Institut de recherche animale près de 3 000 porcs à des fins scientifiques, profitant de la souplesse de la loi de 1962, mais certains se retrouvent en jambon et cochonailles..!

"L'industrie porcine fait travailler près de 100 000 personnes en Israël : éleveurs, vendeurs et ouvriers

Pour revenir à nos bananes... Etonnant de retrouver des cultures sous tunnels, comme en Malaisie. Ici, les bâches protègent les bananiers de l'ardeur du soleil pendant l'été.

En fait,les bananes poussenten Israel depuis le 16 ème siècle et peut être même avant !

Un plant de bananes prend 9 mois pour grandir et produire un régime de bananes. La plante meurt mais à sa base il y a de nombreux rejets qui à leur tour vont grandir et porter des bananes.

Mais finissons par arriver à

HAIFA........ Reste à trouver les jardins,

Ce  qui nous a pris un certain temps... Car il y a des sens interdits...  Beaucoup de circulation, et des automobilistes IMPATIENTS.. Nous avons fait le tour de la ville et quelques kms supplémentaires, avant d'y revenir !! Nous étions passer "devant" sans être sûrs que ce soit ce que nous cherchions ! Pour laisser la voiture dans un parking payant alors qu'en bas des jardins, nous en avons trouvé.... des gratuits...

Ensuite nous avons trouvé le Tourism Informations, la nana n'était pas vraiment aimable et les renseignements sur la visite des Jardins Bahai ne correspondaient pas à ce que nous avions en tête !

D'après ce que nous apprenons, nous ne pouvons pas rentrer seuls dans les jardins mais nous devons profiter d'une visite guidée, même si c'est en hébreu. De toute manière, une partie n'est plus accessible (le tombeau du Père fondateur) après midi. 

L'accès en haut de la colline nous parait compliqué... Sens uniques, parkings... Alors nous allons profiter du "village allemand" et prendre un café et un gateau !

Délicieux !

Ensuite nous partons à Akkos ! St jean d'Acre... Nous allons nous balader, tout d'abord sur les murailles, mais aussi près de la mer, voir les Israéliens  profiter d'une belle journée... au bord de la mer, sur un bateau !

Et repartir bien décidé à revenir visiter la Citadelle, mais pour aujourd'hui, ce sont les embarras routiers autrement dit les bouchons qui nous attendent pour rentrer ! Du coup, Chouchou KO, n'aura pas envie de s'arrêter à la plage pour voir le soleil se coucher ou pour nager !

 

Acre,  2ème tentative.. Séjour à Livnim !

40 km séparent Livnim d'Acre.. Ce sera donc de Livnim que nous visiterons la Citadelle d'Acre et la Vieille Ville.

Pour le parking  tout d'abord, nous laissons la voiture dans un parking avec des bandes blanches et bleues.. Normalement, on doit payer dans ces parkings là... Donc, je n'ai pas vraiment l'esprit tranquille.

La Citadelle : Grand nombre de montages vidéo, qui racontent l'histoire depuis la Préhistoire. En effet, depuis 1990, des recherches archéologiques ont été faites,  il y a un petit musée archéologique,... Tous les panneaux sont en hébreu, arabe et anglais.


AKKOS - Citadelle et le Hammam Al-Basha - Montage Vidéo Kizoa

 

Il y a aussi quelques ateliers d'artisans qui reprennent les techniques utilisées au Moyen Age, avec des démonstrations et la participation du public, aujourd'hui,  il y a pas mal de jeunes !

Le tunnel des Templiers, étonnant... Pas très haut !! Même moi, je dois me courber. Il part de la Citadelle, jusqu'au port.

En sortant, nous  allons visiter le musée Okashi. C'est un des plus grands dessinateurs Israélliens.

Mais c'est  surtout,  dans un ancien bâtiment vouté qui date de l'époque ottomane et qui est très chouette. Nous sommes moins fans des tableaux. Il y a également une exposition de photos avec un diaporama d'une photographe néerlandaise.

 

Hamam al-Basha...

Diaporama très intéressant.. Une histoire nous est raconté par l'arrière petit fils du propriétaire qui nous  parle des Grands de l'Histoire avec des petites histoires..  Tout simplement génial !

 

Al-Jazzar Mosque

Moi, je l'ai bien aimée...  Nous étions 3 à la visiter. Un cheveu de Mahomet serait gardé et montré certains jours de fête.

Elle a été construite par Al-Jazaar (18ème siècle). C'est l'une des plus belles et plus importantes mosquées d'Israël. Autour de la cour, des dizaines de salles d'études (madrassas)

. La mosquée est construite au dessus d’un grand réservoir d’eau.


AKKOS - La mosquée d’Al-Jazaar - Montage Vidéo Kizoa

Enfin le Musée dans les Murs.... Il nous a fallu un moment pour le trouver... C'est tout au bout , sur les murs de la Citadelle !!! Nous avions été nous promener par là la première fois, mais pas jusqu'au bout ... Du coup, nous n'avions pas vu  qu'il y avait un musée :!! On y retrouve des objets de la vie quotidienne, depuis la création de l'état Israélien.

J'avais repéré lors de notre première visite, un "monument" qui me semblait intéressant, mais en mauvais état... Il était fermé en attendant des restaurations. Il s'agit du

Khan Al-Umdan, c'est un caravane sérail du 18ème, construit par Al Jazaar, sur 2 niveaux autour d'une cour centrale. Certaines colonnes ont été prélevées sur des sites archéologiques, tel que Césarée.

 

 

Nous récupérerons la voiture sans PV et nous n'aurons pas la mauvaise surprise d'en trouver non plus, lorsque nous laisserons la voiture à Tel Aviv, avant notre départ pour la France. C'est quand même pas franchement simple !


Publié à 23:32, le 17/04/2016, dans Israel, Acre
Mots clefs : AgricultureMuséesMonuments


Nouvelle visite dans la Vieille Ville et combien différente

Ce matin, le temps est plus clément.. Les odeurs des boulangeries nous attirent et nous finissons par prendre quelques petits gâteaux pour le déjeuner.

Nous allons découvrir l'église orthodoxe de la Sainte Trinité,

Ensuite, nous allons découvrir un square très accueillant...  Safra square... Je suis un peu étonnée tout d'abord par la profusion de coussins sympa qui sont dispersés, avec la pluie qu'il a fait ces derniers jours !!! ils doivent être trempés... Ce qui me surprend aussi, c'est un panneau concernant les enfants..  Ils ne sont pas admis ou du moins les parents doivent être vigilants !!!

En fait, quand Chouchou s'assoie dessus s'attendant à quelque chose de moelleux, il est surpris... C'est du béton !

Aujourd'hui, nous allons visiter sous un autre angle..  Il faut dire que les mises en garde du Quai d'Orsay ont fini par m'atteindre, en plus des différentes informations que nous avons ici, à savoir, les démonstrations de part et d'autre (Juifs et Arabes) au moment de la fête de la Pessah.

Alors comme nous avons l'impression d'être au milieu des Marchands du Temple, de part et d'autre, nous allons modifier nos visites.. Nous n'irons ni au jardin des Oliviers, ni à Bethléem...Peut être reviendrons nous un jour, pour voir aussi l'Esplanade du Rocher, mais aujourd'hui, nous préférons éviter ces endroits.

Le temps est avec nous, nous allons visiter la Tour David et la Citadelle 3* quand même sur Le Routard !

Les expositions sont très bien faites, claires et en 3 langues, hébreu, anglais et arabe.. Nous revoyons toute l'histoire de Jérusalem... Avec une autre maquette, plus petite celle là, du temps du Temple d'Hérode, aussi.. Cette fois, ci, nous revoyons le temps des Croisades, des Mamluks aussi.

Il y a un "Son et Lumières" le soir à 20 h.

Superbe journée, les gardiens nous chassent à la fermeture...

Et nous rentrons à pied... Bonne idée, car nous découvrons le marché de nuit et la rue Ben Yehuda.... La vente de tefilin , des musiciens, des peintres qui font de grandes fresques sur le sol. Cela contribue à l'animation des rues. Ce matin, nous avons vu 2 ou 3 panneaux qui proposaient une histoire, et permettaient de découvrir autrement la ville. The proposal


2016. Jérusalem Tour de Dav - Montage Vidéo Kizoa

Nous sommes vannés le soir...  Tant pis, nous ne verrons pas tout ce que nous avions envie de voir ! Mais nous faisons un beau voyage, en dehors des sentiers battus, dans un pays magnifique, et qui nous surprend.

Un grand nombre de gens parlent plusieurs langues, mais nous aurons l'occasion de vous en reparler, lorsque nous serons dans le kibbutz de Ma'abarot, pour célébrer la fête de la Pessah.


Publié à 02:21, le 13/04/2016, dans Israel, Jérusalem
Mots clefs : MarchésMusées


Jerusalem 2 - Le Musée d'Israël

Toujours pas vraiment le soleil en vue ! Froid, pluie et parapluie au menu... Alors, nous prenons le parti de visiter le musée d'Israël pour être à l'intérieur !

Ce musée renferme entre autre les rouleaux de la Mer Morte, un département d'archéologie, un très important département de peinture, section d'art juif religieux, des synagogues, et une immense maquette de Jerusalem au temps du 2ème Temple.

Il est classé 3* par Le Routard !

Nous partons à travers le parc Sacher, à côté de notre logement.. Il nous faut 1/2 h pour y arriver..

A l'accueil, le personnel  est vraiment sympa, remise de carte du musée, explications du site par rapport à nos choix et informations supplémentaires. Audio-guides en français compris dans le prix d'entrée.

Normalement le prix d'entrée est de 54 sh mais sur présentation du passeport, l'année des 65 ans, c'est moitié prix.. Bien souvent, c'est réservé aux Israéliens, mais nous  retrouverons cette gentillesse à Accre.

Nous allons passer beaucoup de temps dans les jardins... Sculptures de jardin modernes , antiquités, et cette formidable maquette de 2 000m2, est basée sur les écrits de Flavius Josèphe et d'autres sources historiques. Elle comprend une réplique du Temple d'Hérode..

Maquettte temple d'Herode

Ce Flavius Josèphe, a beaucoup écrit et nous beaucoup "le rencontrer" pendant notre voyage !

Nous finissons par trouver  l'entrée pour la partie des rouleaux de la Mer Morte. De l'extérieur, le monument est superbe, un peu comme une soucoupe volante blanche posée sur l'eau, et un mur noir lui fait face ... Absolument magnifique.... Surtout qu'avec la pluie, l' aspect luisant  est renforcé..

Il y a 2 films en anglais, très intéressants, concernant les Essesniens et la découverte des rouleaux.. Par contre, il n'est  pas possible de prendre de photo à l'intérieur et l'entrée est superbe.. On se croirait à l'entrée d'une grotte multiple...

Cela va être une des rares fois où je vais sortir mon carnet et mes crayons.

Pas mal d'enfants visitent le lieu.. Entre autres un groupe d'enfants francophones habitant Israel.

Une photo de l'intérieur du musée dédié aux Rouleux, avec l'annonce de  la découverte de nouveaux fragments, des parchemins de téfillines, en 2014.

Je viens de voir qu'un voyage organisé limitait sa visite à ces 2 départements, la maquette et les rouleaux.. Moi qui trouvait que nous n'avions pas assez profité de ce musée !

 

Nous sommes allés voir la collection d'Impressionistes..  Il y a un grand nombre de Pissarro, , Gauguin et Picasso.

Et puis, au détour des galeries, nous trouvons une photo de coquillage, et 3 autres photos... du photographe, Edward Weston et je me demande s'il ne faisait pas partie des Amis de la peintre Gorgia O'Keeffe et de son mari Stieglitz, exposition que nous avons vu cet hiver à Grenoble....  Au retour, avec l'appui de mes photos et d'internet, j'ai pu en avoir la confirmation... Etrange, ce clin d'oeil !

Edward Weston à Jerusalem Oceano 1936 E. Weston Jerusalem Artichoke halved 1936
E.Weston Shells 1927 Jérusalem E.Weston Jérusalem Nude 1936

Les départements sur les objets de cultes juifs à travers le monde, les fêtes juives sont très intéressants. Bien éclairés, écrits en anglais, aussi bien qu'en hébreux et en arabe.

Synagogue de Paramaribo

 

Etonnant de retrouver ici, des synagogues qui étaient en Italie, en Allemagne, ou celle ci  Tzedeh Veshalom, à Paramaribo au Surinam.

Cercueils XIII  AV JC

Nous ne pourrons que jeter un rapide coup d'oeil au département archéologique !

Le musée ferme ses portes, nous rendons l'audio-guide et repartons à pied.. Le soleil a l'air de vouloir faire une nouvelle apparition, je fais du Tai Chi dans le parc, avant de rentrer.

 

Ce soir, nous irons diner à côté du marché...  2 soupes, 1 humus, 2 bières = 75 sh soit un peu plus de 17€, pour vous donner une idée du coût de la vie..


Ntre quartier à jérusalem, pour 4 jours - Montage Vidéo Kizoa

 

 


Publié à 02:25, le 12/04/2016, dans Israel, Jérusalem
Mots clefs : MarchésMusées


Picasso à Barcelone

 

 

http://www.desigbarcelona.com/blog/fr/les-meninas-dans-le-musee-picasso/

 

Lors de mon premier séjour, je n'avais pas remarqué qu'il y avait un musée Picasso et c'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai découvert le début de sa vie en... Catalogne !

Il y a du monde devant le musée, normal c'est un des plus importants..

Ce qui m'intéressait aussi c'est qu'il se trouve dans des vieux palais, dans la rue Montcada, dans le bario Gotic

Le musée occupe 5 de ces palais :  le « Palau Aguilar », « Palau Baró de Castellet », ​​le « Palau Meca », la Casa Mauri et el « Palau Finestres ». La partie principale du musée est située dans le « Palau Aguilar », l’un des plus importants bâtiment de style gothique catalan, par sa structure et ses décorations.

Personnellement, j'ai trouvé qu'en de nombreux lieux, on ne voit plus les parties anciennes. J'ai été un peu déçue par cet aspect.. Mes endroits préférés, ce sont le rez de chaussée, en voutes et l'escalier par lequel on sort du musée.

L’artiste Pablo Picasso, a eu un lien très fort avec la ville de Barcelone au cours de ses années d’adolescence.

J'ai été surprise de découvrir que son père était professeur de dessin et de peinture... Et qu'il savait dessiner très tôt, dès 8 ans, il faisait des tableaux, il n'avait que  17 ans pour sa première exposition ...  

Il est interdit de prendre des photos dans le musée.. Et j'aI laissé mes affaires dans les casiers de la consigne. .. Donc, ma boite d'aquarelles et mes pinceaux sont restés aussi dans le sac à dos !

Me voilà à la découverte du musée... je découvre les tableaux de  la période bleue, et les Arlequins  : C'est agréable de voir les originaux de ces de tableaux... Il y a aussi tout ces tableaux de jeunesse, très académiques, très classiques, de découvrir le trait du jeune Picasso, 

mais lorsque j'arrive dans la salle des Ménines, je ne comprends pas les déformations. 

Ces tableaux sont des études et des variations du tableau de Velasquez, sur l'infante "Les Ménines"  ...

Picasso - Les Meninas -

Alors, je finis par prendre mon carnet et mon stylo... J'ai mis la couleur plus tard, en rentrant.. J'avais pris qq notes.

Un autre  tableau de la série

las meninas Picasso

 

"Du 17 août au 30 décembre 1957, Picasso  exécute cinquante-huit variantes.

 

"Dans cette parodie du tableau de Vélasquez, tous les éléments s'y trouvent "dans une atmosphère monochrome bleu gris acier qui désarticule et "restructure la pièce où la lumière entre à flots.

"Le peintre, à gauche, est devenu une sorte de totem chevelu, barbichu et "moustachu ; au fond il y a la silhouette du courtisan en cape qui s'en va par "une porte ouverte ;

"à l'extrême droite, au premier plan, une sorte d'ectoplasme cerné d'une "arabesque et son chien (le teckel Lump).

"De gauche à droite, Picasso a de plus en plus simplifié les figures.

"L'essentiel de l'œuvre du Prado est respecté, et seuls les rapports plastiques "sont modifiés par le format, en largeur chez Picasso alors que chez Vélasquez "il est en hauteur.

"Picasso a travaillé le langage pictural, non sur la réalité, un événement "quotidien ou un mythe de son époque mais en démontant le mécanisme du "tableau de Vélasquez. I

"ll a isolé un personnage ou un groupe, l'a restructuré, a joué avec les formes, a "introduit des relations. Comme s'il avait ouvert une montre et étalé les rouages "sur la table.

 

 

 

 

Picasso - Les Ménines d'après Vélasquez – 1957

« Vélasquez est visible alors qu'en réalité il ne devrait pas l'être ; il tourne le dos à l'infante qu'au premier rang on prend pour le modèle. Il fait face à une grande toile sur laquelle il paraît travailler ; mais comme seul le dos du tableau nous est visible, nous ne pouvons voir ce qu'il peint. En réalité, il est en train de peindre le roi et la reine dont nous voyons le reflet dans le miroir au fond de la pièce.

                                                   

              Et voilà où vous pouvez voir le tableau de Velasquez et son étude

http://histoire-des-arts-college.blogspot.fr/2011/04/analyse-des-menines-diego-velasquez.html                                


Publié à 16:05, le 24/06/2014, dans Barcelone, Barcelone
Mots clefs : Musées


{ Page précédente } { Page 1 sur 2 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Barcelone
Cambodge
Colombie
France
Hongrie
Iran
Israel
Laos
Nomades : Cyclotourisme et camping
Pays Bas
Preparation des voyages
Projets
Thailande
Vietnam
:

Derniers articles

2013 - 2017
2ème jour de notre tour dans La Guajira
Sans titre
1er jour du tour à La Guajira
Minca

Sites favoris

2011- 2012 - 8 mois au bout du monde
2010- 2011 Bali, Malaisie, Moyen Orient
2009 - 3 mois en Asie
Notre Asso au Cambodge
Michele & Ron Nos Australiens de Perh
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et nos voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email