Au bout du jardin, le voyage....... L'Europe, l'Asie, le Moyen Orient... Et maintenant l'Amerique du Sud

Je n'arrive pas à m'y habituer !!

 

En 2000, nous sommes partis au Canada et j'ai eu du mal à me faire aux chambres dont les fenêtres ne s'ouvraient pas, car il y avait la "clim"..

Depuis nous sommes allés en Asie et en Australasie... Mais j'ai découvert des hôtels avec des chambres sans fenêtre, et des maisons, qui étaient de plus en plus barricadées... !

Ainsi au Cambodge, au fur et à mesure que le pays se reconstruit, les barbelés et les verrous envahissent les maisons.

 

 cette maison est une maison traditionnelle cambodgienne,

mais maintenant nous rencontrons de plus en plus ceci ..

En ce qui nous concerne

Quelques exemples dans la maison de Phnom Penh Thmei, où nous avons vécu 3 semaines en colocation, avec nos amis Marie Laure et Jean Louis..

Première grille pour rentrer dans la salle de séjour.. Dans certains cas, je vous rappelle que les voitures sont rentrées dans la salle de séjour pour la nuit.. Ici, ce n'est pas le cas !! Il y a une grille au bout de la rue et une seule entrée ouverte à partir de 18 H pour tout le compound.

Tout d'abord 3 cadenas à ouvrir,

Ensuite il y a un cadenas supplémentaire sur la porte... !!

Parlons de la terrasse... En fait, un mur d'un m  30 environ sépare les terrasses.. Donc certains mettent de véritables cages pour s'isoler...

Nous n'en avions pas, par contre un nouveau verrou sur la porte d'accès..

Quand aux fenêtres ...

 

Les clés des verrous du rez de chaussée étaient sur le frigidaire, 2 étages plus bas.. Et certains soirs, je pensais que si le feu se déclarait, nous avions toutes les chances d'y rester !!

 


Publié à 15:39, le 20/02/2015, dans Cambodge, Phnom Penh
Mots clefs :


Une jolie frayeur !!

Pousses.

L'inconvénient d'être à Phnom Penh Thmei... C'est son éloignement du centre de Phnom Penh.. Pas d'activité à l'extérieur après 18 h . Les sœurs ont été cambriolées l'année dernière et consiidèrent le quartier comme « non sûr » après 18 h !

Le quartier c'est un compound chinois, où toutes les maisons sont presques semblables, seuls le nombre d'étages change ! Au rez de chaussée vous avez d'abord une grille avec 2 cadenas que vous ouvrez avant d'ouvrir la porte fermée à clé et muni d'un autre cadenas qui ferme les 2 battants de la porte !!! OUF, vous êtes dans la salle de séjour..

(S'il y a le feu.... Nous sommes morts ... Les clés sont sur le frigidaire dans la cuisine !!)

Soyons positifs... En entrant dans la salle de séjour, au dessus de vous un énorme lustre, en face, un autel des Ancêtres et une mezzanine avec une chambre sans fenêtre sur l'extérieur..

Au fond au RdC, la cuisine, et derrière une minuscule cour qui a un toit et qui peut servir comme cuisine extérieure, en tout cas, c'est le cas pour nos voisins.. Du coup,  odeurs de cuisine dès 5 h du matin !! Très agréable vers 11 H30, mais pas si tôt.. 

Au dessus, en plus de la chambre en mezzanine, 3 chambres.. 2 orientées au soleil, 2 à l'ombre. Chacune a une salle d'eau et il y a une terrasse au dessus..

 

Notre voisine fait des offrandes pour le Nouvel An Chinois.. Elle ne brulle pas ses ordures !!
Offrandes pour le Nouvel An Chinois

Des maisons semblables à "perte de vue", des grilles à l'extrémité des rues... Après 6 h, une seule porte est ouverte avec un garde.

Il y a 4 ans, lorsque nous sommes venus rendre visite à nos amis pour un bref week end, alors que nous arrivions de Nouvelle Zélande... Ce quartier était en construction... Il nous semblait immense et nous nous demandions si toutes les maisons allaient être occupées !!! Aujourd'hui nous avons la réponse.. Nos amis voient des changements chaque semaine... De nouvelles boutiques s'installent ou s'améliorent.

Le marché, jour de fête
Le marché est presque désert, surtout en comparaison de l'affluence hier au soir.

 

Voilà, vous connaissez mieux le quartier !

Pour aller au centre de Phnom Penh,  nous prenons un tuk tuk et comme cela va être la Nouvelle Année Chinoise, le Tet pour nos amis Vietnamiens, tout va être fermé... Nous allons donc avant à Phnom Penh pour faire quelques achats.. Je me demandais si je n'allais pas me faire faire 2 chemisiers.. Il faut donc trouver le tissu avant d'aller chez la couturière !!

Ce sera donc une journée shopping et restaurant sympa avant d'aller retirer  de l'argent au distributeur de la "Canadian Bank". D'après ce que nous savons, il n'y a pas de frais prélevés par cette banque, juste les frais de la banque française.. Le distributeur est séparé des bureaux, par une porte... Ce n'est pas un distributeur au milieu de "nulle part" !!! Heureusement !

Pourquoi je vous donne ce détail ?.... Car Chouchou ne récupère pas sa carte !!! Sur le moment, nous ne savons pas si la carte a été avalée... ou si la jeune femme présente l'aurait subtilisée !!

Nous nous "précipitons" de l'autre côté, après avoir vérifié toutes les poches, le sac à dos de Chouchou et parlons avec une employée... qui n'a pas l'air ni surpris, ni "paniqué"... (du reste pourquoi le serait elle !!) Paniqué c'est Chouchou... Pourquoi !!

Finalement, en voyage la carte bancaire c'est comme une carte d'identité !! Surtout pour ce voyage !

A quoi sert elle ?

- A payer hôtels, déplacements, achats, et faire des retraits d'argent : Heureusement nos amis se proposaient de nous prêter de l'argent, et je pensais que nous pourrions virer de l'argent sur mon compte et utiliser plus ma carte.... MAIS  !!!

- La carte de Chouchou

+ allait servir de garantie pour la location de voiture en Australie !!! Et nous allions avoir à faire des démarches pour obtenir le changement !

+ allait nous permettre de récupérer les billets de train à notre retour en France.. Il fallait racheter des tickets et annuler les autres, avec une légère perte.. De nouvelles complications...

Ah oui, au fait, les distributeurs fonctionnent comme en France, il y a quelques années, vous récupérez l'argent et ensuite la carte..

Pour nous consoler, nos amis ont pris du rhum et du jus de fruit.. Et des croissants pour le petit déj du matin suivant ...En plus, eur fils et petit fils arrivaient et il y avait des anniversaires à fêter..

Finalement, le lendemain matin, départ à 9 h pour être à 10 H15 à la banque, où Chouchou devait présenter son passeport et OUI !!! la carte bancaire avait bien été avalée !!! OUF !

Merci à nos enfants d'avoir été sur le pont pour nous aider. Les contacts email avec les banques sont une chose, mais savoir que l'on peut compter sur nos proches, c'est vraiment très important.

Du coup, notre voyage à Kompong Chnang n'a pas été annulé... Heureusement que nous ne devions pas prendre un avion le matin, où nous sommes allés récupérer la carte..

Dorénavant, nous allons chercher les distributeurs dans les enceintes des banques et ne pas faire de retrait la veille d'un départ !

Et nous avons profité que nous étions à Phnom Penh pour aller faire un petit tour du côté du Bassac et prendre une bière de la "terrasse" du FCC.. Ce restaurant hôtel qui a servi de quartier général aux journalistes, lors des derniers jours avant la prise de Phnom Penh par les Khmers Rouges.

Mais l'intérêt dans un premier temps était sur le fleuve !

Ensuite dans une rencontre ... J'avais trouvé une information sur des stages de photos d'une 1/2 journée à Phnom Penh... Sous une carte.... qui a disparu... Alors, la veille j'avais demandé à l'espace culturel français qui n'avait aucune idée.. Et pour cause, les  interventions se font en anglais..

Mais ce qui a été épatant, c'est qu'avant de repartir, j'ai voulu jeter un coup d'oeil au reste de l'établissement et j'ai trouvé 2 messieurs avec 2 appareils photos qui avaient l'air de discuter photo !!!  Et oui, c'était bien là  qu'avait lieu le RV pour les stages !!! Le prix était légèrement différent, mais j'espère bien en faire un avant de repartir de Phnom Penh !

Descendons vite avant que le pêcheur ne soit parti !!

Nous continuons notre promenade sur le quai... Et nous n'avons pas vraiment fait attention aux drapeaux... Mais celui-ci nous fait un clin d'oeil que nous adressons à Loulou !
 

 


Publié à 16:02, le 19/02/2015, dans Cambodge, Phnom Penh
Mots clefs :


Une journée type Nouvelles Pousses

12 Février (jeudi)

Nous partons vers 7 h20 en tuk tuk pour Pos Thom (Potom) ( dépepnd d'Areykhsath pas de Sarikakeo).. Marie Laure et Jean Louis ont une réunion avec les institutrices de maternelles.. Nous allons nous promener le long du Mekong. Il y a une fête à la pagode à côté. Anne Marie a retrouvé une jeune qu'elle connaît et qui nous entraîne pour une petite visite... Juste le tour de l'école et de la pagode.. Nous choisissons d'aller le long du Mekong, mais cela s'arrête assez vite.. ! Nous nous arrêtons sur une balancelle en face du fleuve et je sors mon carnet et mes aquarelles.

Nous les retrouvons un peu plus tard, pour la réunion pour le brossage des dents avec Ombeline.
L'association a récupéré des brosses à dents, par « Enfants du Mekong »..

L'idée :

Suspendre des tasses sur une planche, identifiées par des animaux...
La brosse à dents ayant un trou, elle pourra elle aussi être suspendue....
Au lieu de boire le lait de soja d'un sac en plastique et jeter dehors, il sera mis dans la tasse, et bu.. Ensuite les enfants se laveront les dents.. Seulement cela correspond à la sortie pour la récréation... Où les enfants achètent de multiples sucreries !!! Combien de temps les dents vont elles rester propres...
Bien sûr Ombeline, insiste sur le fait qu'il faudrait que les enfants se lavent les dents une fois encore à la maison, rappelant que des problèmes dentaires pouvaient avoir une incidence sur le cœur...

Après avoir pris le ferry pour rentrer, (nous avons croisé un chargement de bambous tiré par un minuscule bateau), nous retrouvons le père de Soka et son tuk tuk..


Premier arrêt une ramette de papier ;


2ème arrêt : Des lunettes pour Anne Marie.. Comme elle a oublié son ordonnance à Pont, elle se décide à faire une consultation chez l'opticien.. Ses lunettes ont été abîmées lors de son accident.
Elle utilise de vieilles montures et fait refaire des verres... Bilan 28 $ et 1 heure d'attente.
Nous en profitons pour aller déjeuner.

Lors de sa commande, Anne Marie n'a pas dû être très claire, car on lui apporte une assiette bien remplie viande de porc, légumes et porc, avec 5 assiettes...vides !! C'est un peu peu !!!
Nous ne comprendrons pas pourquoi le père de Soka renvoie le plat de porc que nous avions commandé au bénéfice d'un plat de bœuf !

Nous passons à Pochentong, pour récupérer les prolongations de visa de Marie Laure et Jean Louis. L'année dernière cela se faisait près de l'aéroport... dans le cadre d'un visa « affaires »... Cette année, on les envoie dans une agence touristique.. !
Il semblerait qu'il vaudrait mieux prendre un visa tourisme, plus facile à prolonger désormais..

Retour à la maison et sieste.. Il semble que mon système de serviettes de bain mouillées rafraichisse bien la pièce !

Plus qu'un truc à trouver pour les moustiques, en plus du produit dans la prise et le spray... J'ai l'impression d'être celle qui est le plus incommodée !

Jean Louis n'a qu'un système de clé 3 ou 4 G et cela n'est pas très évident ! Entre les connexions et le temps disponible...

 

13 Février

Les rencontres qui continuent de m'étonner !

 

          

Le transport des enfants... Nous avons vu que des sièges pour les enfants sont construits au Vietnam, mais je vous en présente un autre ....
De loin, impossible de discerner quelque chose dans le volumineux chargement de ce vélo...

Transport volumineux
Mais regardons de plus près !
Nous sommes partis à 7 h 30, les parents accompagnent les enfants à l'école.
Comme au Vietnam, nous retrouvons des Elégantes sur les motos....


Et ce que nous qualifierions de « chaussons » aux pieds des institutrices, au cours d'une réunion de travail.

En ce qui concerne les changements dus à la mondialisation, au tourisme

Les premières affiches pour lutter contre « tout jeter dans les rivières »

Une société de tourisme en « VTT » qui emmène une petite dizaine de touristes anglophones de l'autre côté du Mekong, pour leur faire découvrir la campagne par les petits chemins.. Chouchou n'imagine pas un instant céder à ces sirènes !!

Les rencontres sur le fleuve
Transport de bois... peut être bambou... La quantité est vraiment importante et quelle est la profondeur du chargement ?

Il y a maintenant beaucoup moins de dragues.. Jusqu'où remplit-on cette péniche ? Jusqu'à ce qu'elle soit sur le point de couler.
 

Ce qui est également remarquable, c'est le partage des eaux... C'est ici, que le Mekong et le Tonlé Sap se rejoignent.

A Copenhague, un roi a construit le parc du Tivoli pour que ces sujets se promènent et fréquentent les attractions foraines plutôt que de faire la guerre... A moins que ce soit pour voir le paysage d'un point de vue élevé..... En tout cas, nous rencontrons quelques grandes roues !

A Phnom Penh même, près de l'embarquement du ferry d'Areykhsath... Il y en a une ainsi qu'un parc d'attractions assez grand... En 2002, nous avions mangé au milieu de l'avenue, avec Gilberte, dans une petite échoppe... Aujourd'hui il y a une nouvelle statue, un nouveau centre des affaires et les pauvres ont été repoussés plus loin... hors du centre de la ville.

 

Lorsque nous arrivons pour la réunion avec les institutrices, il y a une fête à la pagode.. Est ce pour cette occasion qu'il y a cette grande roue et ce petit train ? Ou sont ils là en permanence ?

Nous les avons vus à Hanoi, nous les voyons maintenant à Phnom Penh... La semaine prochaine, nous allons fêter le Nouvel An Chinois ou le Tet pour les Vietnamiens... Hors une bonne partie des professeurs, des commerçants sont soit l'un soit l'autre.. Aussi la vie sera très calme le 18 et le 19.. Les marchés de Phnom Penh seront fermés.. Les enfants restent chez eux puisqu'une grande partie d'entre eux n'ont pas cours. Plus tard, en avril, ce sera le Nouvel An Khmer.

 

 

 

 

 


 

 


Publié à 10:40, le 13/02/2015, dans Cambodge, Phnom Penh
Mots clefs :


Arrivée à Phnom Penh

Samedi

Premier jour au Cambodge

Nous sommes installés au deuxième étage, en face de celle de Marie Laure et Jean Louis. Michelle qui partira dimanche est en dessous de nous.. Chaque chambre bénéficie d'une salle de bain et 2 chambres par étage.. Maison de type chinois... Ce serait une maison sympa pour une colocation.. Sur le toit, une partie est abritée... Et toutes les terrasses sont côte à côte.. En face, il y en a une qui est fermée par une « cage » en fer, une autre abrite une moustiquaire et un lit...

Cette maison se situe dans un quartier sécurisé, des barrières au bout de chaque rue... Les grilles sont fermées à 18 h... Il n'y en a qu'une qui reste ouverte..

Beaucoup de gens sont d'origine chinoise et envoient leurs enfants dans des écoles privées, et apprennent l'anglais !!

Nous partons en tuk-tuk pour Phnom Penh pour le restaurant, affilié avec « Friends »... Restaurant sympa avec une terrasse ombragée et une piscine... Personne dedans.. Il faut dire les tables sont au ras de la piscine !!

Michelle commande des tarentules.. Nous ne prenons pas quelque chose d'aussi exotique... Ce sera de l'Amok..

Grand soleil et chaleur ... Quel changement... La ville aussi change de jour en jour... Un an depuis notre départ et le quartier de nos amies est encore métamorphosé...

Mais nous commençons par aller au restaurant affilié à Friends, rue Pasteur, Dom Reng,  très agréable cadre pour reprendre pied dans la vie khmer

Le restaurant a l'air installé dans une ancienne maison coloniale, un cadre très agréable donc !

 

Ensuite, nous allons faire des courses avant de prendre le chemin de la maison et la maison de nos amies.
Gilberte part après demain avec sa nièce et leurs amis, pour 10 jours, au nord du Vietnam !!!
On aurait presque pu l'attendre là bas !!

 

Sur le chemin du retour, nous dépassons un chargement de poteries et produits venant de Kompong Chnang... Auparavant, ils venaient avec des chariots conduits par 2 boeufs... Mais le traffic en patissait... Et le modernisme aidant, ce sont des moteurs qui ont pris le relais !

Lundi, ce sera une visite chez le coiffeu à Phnom Penh... Dans l'ancien quartier de Gilberte... Plus de 10 ans depuis notre première visite... Que de changements...

Gilberte a connu la mère de la coiffeuse dans les camps en Thaïlande. Aujourd'hui, elles parlent toutes les deux (la mère et la fille) un peu anglais, ce qui peut être plus facile si vous venez à la Guest House en face et chez la coiffeuse !

Homeland Guesthouse #15, St 304, SangKat, BKKII, Khan Chamkarmon, Phnom Penh

Tel : 077 55 65 28
Email : hometown.hotel@yahoo.fr

Bien noté par Tripadvisor 52 ème / 278

La coiffeuse VANNARY - Maquillage - Coiffures de fête - Stages pour apprentis
# N° SSEo, St 304, Sangkat Boeng Keng Kong II, Phnom Penh

Tel : 087 875 657 - 012 457 895

 

 

 


Publié à 10:33, le 9/02/2015, dans Cambodge, Phnom Penh
Mots clefs :


Au Revoir Vietnam !

En revenant de Tam Coc, le minibus nous laisse près du La Hoa Kiem... Nous en profitons pour retourner, au café qui donne sur le lac et dont la spécialité est l'oeuf dans le café !!

 

Hoa Kiem de nuit !

 

Départ de Hanoi Jeudi .. Taxi aux aurores, nous reprenons le nouvel autoroute et le superbe pont . Mais je n'ai que le canon sous la main... La course 250 000 Dongs prévus avant de partir ! Le frère nous accompagne jusqu'à la voiture et Chouchou comprend qu'il lui dit qu'il faut payer le chauffeur... En fait, il avait déjà payé par CB la veille avec les nuits .. Du coup, la soeur nous a appelé pour nous le dire et demander au chauffeur de taxi de nous donner l'argent qu'elle lui rembourserait !!! Imagine-t-on cela en France !

 

D'habitude ce sont les valises fragiles que l'on "filme"...  Ici, ce sont les branches de prunus qui partent à l'autre bout du pays ... Dans l'avion... Et moi qui avait pensé que mon bouquet de lys était "important' à Kunming !!! Je suis bien battue !
 
Arbres du tet en route
Arbres du Tet, En route pour l'autre bout du pays

Nous accédons à l'ancienne partie de l'aéroport pour les voyages intérieurs et après un vol sans problème, nous arrivons à Saigon..

La file pour les taxis est un peu bizarre, il y a en fait différentes files selon les compagnies, mais difficile de s'y retrouver parmi les différents prix et surtout la vitesse à laquelle défilera le compteur !!

Notre chauffeur veut faire une course à 300 000 D.... Ce qui nous fait rire et nous lui demandons de mettre le compteur.. J'ai la carte de l'hôtel, où nous retournons "Green Suites" et la carte de la ville sur les genoux !! A la GH, elle nous avait parlé de 150 000D, il y a 3 ans, ce sera 170 000 D ... Quand même plus raisonnable !

A l'hôtel, on commence par nous mettre dans une immense chambre (2 lits doubles), mais nous demandons où est le petit balcon annoncé... Et nous changeons de chambre...

Nous passerons une super soirée de rencontres, Français, Vietnamiens.. Finalement, nous ne verrons pas Saigon ce soir !!! Il faudra revenir...

 

Vendredi, 

Horaire prévu du car 8 h... Un minibus passe nous chercher avant.. Horaire prévu 7 H 30... Ce sera 7 H 50..

La durée prévue est de 6 h, mais en fait c'est 7 h avec un passage rapide à la frontière. Le "guide" récupère tous les passeports en partant, avec l'argent pour les visas cambodgiens (35 $) et nous les rend une première fois après le passage de la frontière vietnamienne... On lui redonne avant la frontière cambodgienne pour les récupérer ensuite. 

 

La douane vietnamienne... Lorsque nous sommes venus en 2012, ce hall était noir de monde et le passage avait duré près de 2 h...

 

Après la douane et le déjeuner, le ferry pour traverser le Mekong... Un tout nouveau pont sera sans doute bientôt en service... Le village Neak Luong .... Ce lieu figure au début du film « La déchirure »... C'est là qu'a eu lieu un bombardement des Américains.... qui n'aurait jamais du avoir lieu !!! Une erreur qui a fait 137 morts et 268 blessés.. en août 1973...

Oh ces yeux d'enfants !

Nous arrivons au marché central. Nous avons utilisé la compagnie Sorya. Départ 6 h, 7 h , et 8 h, prix 12 $.

Nous attendons nos copains qui viennent nous chercher en tuk tuk du Wat Samrong, dans le quartier de Chamkar Prine (Grosse aire de jeux, connue par les tuk tuks) entre Phnom Penh et l'aéroport..

Nous voilà comme à la maison.. Nous allons cohabiter avec Marie Laure et Jean Louis, chez qui nous avons passé une semaine en juillet dernier dans le Jura... Semaine incroyablement pluvieuse !!

Marie Laure est la présidente des "Nouvelles Pousses" et Jean Louis s'occupe d'un grand nombre de questions techniques, sur l'eau entre autre.


Publié à 10:36, le 8/02/2015, dans Vietnam, Phnom Penh
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 2 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Barcelone
Cambodge
Colombie
France
Hongrie
Iran
Israel
Laos
Nomades : Cyclotourisme et camping
Pays Bas
Preparation des voyages
Projets
Thailande
Vietnam
:

Derniers articles

2013 - 2017
Drôle de tourisme !!
Arrivée à Ispahan
Cuisine et zoo
Vallée d'Alamut !!

Sites favoris

2011- 2012 - 8 mois au bout du monde
2010- 2011 Bali, Malaisie, Moyen Orient
2009 - 3 mois en Asie
Notre Asso au Cambodge
Michele & Ron Nos Australiens de Perh
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et nos voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email