Au bout du jardin, le voyage....... L'Europe, l'Asie, le Moyen Orient... Et maintenant l'Amerique du Sud

Cuisine et zoo

Nous avons "découvert" qu'il y avait un bus direct pour Ispahan de Qazvin... Donc au lieu de repartir sur Kashan, Yazd, Ispahan et Chiraz.. Nous allons aller directement à Ispahan et faire la boucle à l'envers.

Ce qui est important, c'est d'être soit à Yazd, soit à Chiraz, ou Ispahan aux environs du 22 - 23 octobre, car nous devons faire prolonger nos visas de quinze jours.

Mx... appelle la gare routière. Et nous découvrons qu'il y a un car supplémentaire, car il y a une équipe féminine de handball qui part à 11 h30 demain matin. Temps de trajet 6h. L'autre  car part à 13 h.

Nous profitons de la journée pour refaire un repas français pour  Mx.. et sa famille.

Mx.. nous dit  qu'il n'est pas nécessaire d'aller jusqu'au grand bazar pour faire les courses.. Il suffit de remonter l'avenue jusqu'au rond point et de prendre l'avenue en face de l'hopital.. Effectivement, nous trouvons une superette, un marchand de légumes, un boucher.. C'est l'avenue où se trouvait l'agence de voyage aussi !

Je trouve de quoi faire un ragout d'agneau, avec plein de légumes.. Tomates, courgettes, poivrons, beaucoup de persil, de basiilic et d'estragon.

En ce qui concerne la cuisine iranienne, j'ai souvent trouvé que c'était trop salé... lait salé,Dough, fromage très salé, prunes confites salées, cornichons,

Très sucré : nougat, dattes, confitures de roses, pates de fruit, prunes confites ;

Par contre, j'aime beaucoup l'utilisation des herbes fraiches, de la glace au safran, au thé au safran ainsi que le thé à la rose !

Barajin était une zone campagnarde en 2006, avec 25 familles. Elle est aux portes de Qazvin. C'est là qu'est construite "l'Université" :

Faculty of Electrical, Computer and IT Engineering ;

Faculty of Management and Accounting Engineering ;

Faculty of Architecture and Civil Engineering ;

Faculty of Industrial and Mechanical Engineering ;

C'est là où il y a un parcours de santé de 3 km, le long de la route que nous avions suivi avant de partir à Tabriz.

Il y a un genre de parc d'attractions et un grand parc où les habitants de Qazvin viennent pique-niquer, il y a des bungalows et des petits pagodons....  Ainsi qu'une piste de VTT !!

Monument à la gloire des soldats tombés pendant la guerre Iran - Irak

 

Et un "zoo"  ou  Village - Nature de Qazvin ! Le zoo est situé sur un terrain de 10 hect...

D'après les informations que j'ai trouvées en anglais sur internet,  Nader Noori est un ingénieur important qui supervise plusieurs projets qui concerne le métro à Téhéran. Il a étudié aux Etats  Unis, sa femme est américaine. Les parents et quatre enfants sont passionnés par les animaux.

Ils ont créé un hâvre  pour les animaux blessés par la chasse ou le braconnage. Ils sont aidés par quelques membres de leur famille.

Côté agricole, il y a des plantations de jujubiers !

L'entrée au zoo, nous y allons vers 17 h..

Il y a 2 ou 3 grandes volières... Avec pas mal de rapaces.. Pour beaucoup d'Iraniens, Les rapaces sont des aigles..

Le brame du cerf !

 

Sur la route du retour, nous nous arrêtons au monument aux morts

La ville n'est pas loin, mais ici c'est vraiment très calme..  Quelques groupes de jeunes femmes... En prière ou en discussion ... Du coup, c'est un peu tristounet  ! mais d'un autre côté, c'est bien agréable d'être à la "campagne", la température est agréable... Certaines pique-niquent .

 

Une soirée et un repas dans une famille iranienne !

 

 


Publié à 23:02, le 5/11/2017, dans Iran, Qazvin
Mots clefs :


Vallée d'Alamut !!

Dans le train qui nous emmenait à Tabriz, nous avons rencontré Iva et John qui nous ont donné les coordonnées de Hosein...

Hosein Farhady - 09127821562

www.gateofalamut.com

 

 

Nous revenons donc à Qazvin pour passer deux jours dans la vallée d'Alamut...

Autour des vallées de Rūdbār et Alamūt, il y a des pics comme Stah Lan (4175m) et Alborz (4 175m) enneigés depuis la semaine dernière !!

Jusque dans les années 1960, les déplacements se faisaient à dos de mule !! La route n'a relié la plupart des villages de la vallée à Qazvin que vers les années 1973, ce qui a permis au bus de circuler et d'améliorer la vie dela vallée.

J'étais partie en Malaisie et en Australie, sur les traces d'un livre... Le Testament de Nevil Shute.. Cette fois ci, c'est Samarcande, d'Amin Maalouf !!  L'histoire à travers un roman !!

Le Vieux de la Montagne était le nom que les Croisés donnaient au Grand Maitre de la secte des Assassins, Hassan ib al-Sabbah, réfugié dans la forteresse au sommet du piton rocheux de la vallée d'Alamut !!

Le nom a été ensuite donné à certains de ses successeurs ismaéliens.

On a souvent parlé de ce Vieux de la Montagne et du Hashid donné à ses fanatiques !! En fait,  ces hommes espionnaient et assassinaient discrètement des ennemis importants (califes, vizirs, sultans et chefs croisés). La communauté était très liée et très organisée.. Importance de la hiérarchie, de l'importance de l'éducation, bibliothèque, apprentissage et un leader charismatique. Tout ceci a été décrit par Joinville, le chroniqueur de Saint Louis en croisade.

Nous arrivons vers 7 H30 et nous passons un petit moment aux toilettes de la gare, avant de prendre un petit déjeuner, surtout du thé, au snack de la gare, avant que Hosein nous rejoigne.

2h30 de trajet .. Mx... nous avait dit qu'elle n'aimait pas ces routes.. Nous avons retrouvé des routes escarpées qui par moments nous faisaient penser à Oman et à d'autres aux routes des Alpes... Chez nous !

Premier point  positif : La conduite cool de Hosein.

Deuxième point positif : L'attention de Hosein.

Nous avons besoin d' être à la montagne, et de "randonner" plutôt que de faire du tourisme et de voir des tas de pierres !! Car nous savons qu'il ne reste que peu de choses du château... Peu de ruines. On est en train de le reconstruire.. En fait ils sont  en train d'explorer  des salles "souterraines", celles en dessous  du niveau du sol;

 

Nous faisons une petite halte pipi sur une aire de pique-nique et camping ! J'avais vu l'indication, quand nous avions encore l'intention de camper...  Les pagodons et les sanitaires sont sympa, mais par contre l'endroit est dans une épingle à cheveux !!! Du coup,  peut être  moyennement sympa la nuit !! Pas très protégé...

Sur le chemin, Hosein nous montre des rizières. Ici la moisson est faite avec des machines.

Nous nous arrêtons dans un village, Mo'allem Kelayeh, pour acheter quelques provisions.. J'en profite pour demander à Hosein de m'acheter un couteau pliant.. Lui, a un  Opinel.. J'imagine qu'un Français lui a laissé !

Ensuite, nous partons vers Andej ... C'est la route des canyons. Nous nous arrêtons et Hosein nous présente un lieu qui pourrait bien devenir une maison de thé d'ici quelque temps.   Ce sera très sympa !!

 

Un peu plus loin, il y a une pisciculture... Des truites sont élevées.

Nous allons nous promener et ramasser des noix !!! avant de pique-niquer près d'une grotte.

Aujourd'hui, nous sommes accompagné de Jack, qui est Taiwanais, de notre age, et photographe !!

Nous partons ensuite pour le chateau d'Alamut et ses marches pour y accéder !! En fait, nous prendrons pour descendre, nous allons prendre le chemin de muletiers pour monter..

 

Voilà pour moi, une des images typiques de la vie iranaise.. On voit partout des gens pique niquer avec un feu, et une bouilloire pour le thé.

Sous le drap fleuri, des couvertures et des matelas, genre futon... C'est la salle de séjour et notre chambre pour la nuit à venir !

Nous sommes chez Ali, un guide depuis 25 ans et qui nous accompagnera demain !

Garmarud de nuit  !!! Petite balade à 17 h 45 et oui... il fait nuit !

 

Randonnée en montagne...

3ème  point positif :  Hosein a des batons de marche qu'il propose à Maaike qui nous a rejoint aujourd'hui et Chouchou... qui en utilisera un plus tard au cours de la balade !

 

Rencontre avec un groupe de villageois  qui ramassent les noix... Ils nous invitent à manger du fromage salé, des noix et du pain, boire du thé.. Ils connaissent Ali.

Découverte de nids des ours... Au début, nous avons cru qu'Ali plaisantait jusqu'à ce qu'on voit son air !! Hosein nous a expliqué que l'hiver, Ali portait un fusil pour effrayer les ours quand il partait avec des touristes. En été, les ours ne s'approchaient pas des humains. Du coup, j'ai vu des traces un peu plus haut... Wouaouh !

Hosein nous a parlé de loups et de lynx ici aussi !

 

Pique nique

 

 

Pentes abruptes et chemins à peine marqués, en dévers !!

Journée géniale !

 

J'ai préparé un diaporama Kizoa, mais j'ai des problèmes à le mettre ce soir, sur le blog !


Publié à 17:14, le 3/11/2017, dans Iran, Qazvin
Mots clefs :


Trains en Iran

D'après certaines informations, ce n'était pas facile de prendre les billets à la gare, juste avant le voyage... Comme on le fait en Europe..

Du coup, nous en parlons à Mx...  pour le premier voyage. Nous étions passé  chez Arash Safar Travel et n'avions pas été convaincu... Nous avions demandé ce qu'ils avaient comme proposition pour aller à la vallée d'Alamut.. Mais ils ne parlaient pas anglais et avaient appelé quelqu'un qui travaillait avec un hôtel... 100€ pour la journée par personne !

Nous lui avons cependant donné la carte, mais ils ne répondaient pas.. Du coup, nous avons découvert qu'il y avait une agence dans l'avenue, presque en face de l'hopital..

Nous voulons donc partir par le train de nuit Qazvin - Tabriz et nous récupérons le billet le matin même. Nous avons besoin du passeport pour l'achat.

On nous avait dit que le train arrivait à 20 h...  Les enfants ont un cours d'anglais, donc Mx... nous conduit plus tôt à la gare 19h..  Il y a un poste de police et nous devons présenter notre passeport pour être enregistrés.

Ensuite, nous attendons dans la salle d'attente. Il y beaucoup de monde car il y a un train qui doit partir à Masshad .... Masshad  est un lieu de pélerinage important l' Iman Reza y a été enterré après avoir été empoisonné par des raisins sur l'ordre du Calife Al-Ma'mun au 8 ou 9ème siècle !

Plusieurs familles nous offrent des bonbons, et des mots  de sympathie.

Finalement le train passera à 21 h 20. Un policier nous emmènera dans le waggon 4... Alors que nous sommes dans le premier... Du coup, nous sommes les derniers à monter. Nous avons pique-niqué dans la salle d'attente, mais un thé (thermos et sachets) et des biscuits nous attendent dans notre compartiment.  Il y a 6 couchettes. Et des sacs de sport bleus... En fait, ils contiennent la couverture, l'oreiller et la taie à usage unique.  Les draps sont posés sur la couchette qui est descendue à notre arrivée.. Il y a un genre de steward et un contrôleur.

Nous sommes sur les couchettes supérieiures, il y a une échelle pour monter.

Je vais être contente d'avoir emmené des boules Kiès et mon masque pour dormir.

Nous nous réveillerons un peu avant d'arriver à Tabriz.

 

 

Pour repartir, nous passons  chez Mahnavard Travel & Tours avant d'aller au bazar. Ils parlent anglais, ont une promotion .. Du coup, pour un euro de plus, nous serons en première classe... Ce qui signifie 4 couchettes au lieu de 6. Nous avons les billets tout de suite, pour le soir...

On nous avait parlé de difficultés pour partir en train.. Voilà 2 fois, que nous n'en avons aucune.

Là aussi, on nous demande d'arriver une heure avant le départ du train. Nous sommes là avant 7H 30, le départ du train prévu à 20 H45. Nasser nous a amené à la gare.

Pour rentrer dans la gare, il faut mettre tous nos bagages sur un tapis roulant et ils passent à travers un scanner.

Enregistrement auprès de la police. Cette fois ci nous partons de la tête de ligne. Nous voyons que la thermos est installée sur un plateau avec des tasses, des sachets de thé et des biscuits.

Un couple d'Iraniens est déjà là, un autre arrive avec nous cela fait 2 personnes de trop. Sur notre billet, l'employé a mis les chiffres arabes aussi bien que les chiffres farsis.. Donc nous sommes sûrs d'être au bon endroit. C'est le premier couple qui s'est trompé. J'ai envie de rester près de la fenêtre, nos places attribuées  et ils ont du mal à l'accepter.. Je sors quelques douceurs et je partage les noix et le gaz que j'ai achetés...

Ah oui, le gaz c'est comme du nougat et c'est une spécialité à Tabriz et à Ispahan... Et les recettes ne sont pas les mêmes.

Les couchettes ne seront installés qu'après 21 H30. Nous prendrons les couchettes supérieures. La nuit sera plus calme qu'à l'aller.  Nous insistons auprès du steward pour qu'il nous réveille à Qazvin... Et je mets mon téléphone à sonner une 1/2 h avant l'arrivée supposée...

 

 

 


Publié à 19:46, le 31/10/2017, dans Iran, Qazvin
Mots clefs :


Cuisine française en Iran

La météo n'est vraiment pas bonne, on a vu  la première neige tomber dans le nord du pays.. Pour beaucoup, le nord c'est la mer Caspienne. Mais là, je pense que ce doit être dans le Kurdhistan ! Et les montagnes au dessus de Garmarud ... La vallée d'Alamut !

Du coup, nous allons partir directement pour Tabriz demain soir, par le train de nuit et nous proposons à Mx... de préparer un diner français pour ce soir... Du coup, elle va inviter ses beaux parents...

La journée commence donc par un tour au Grand Bazar...

La cuisine Iranienne fait la part belle aux herbes. J'ai découvert qu'à chaque repas, on mettait des herbes fraiches lavées sur la table et que l'on en mange comme on veut avec les plats mis sur la table, ainsi la menthe, le persil, la coriandre, l'estragon, l'aneth, le basilic, la sauge, le thym, le laurier, le fenouil, la marjolaine !!

Il y a un "plat" appelé "Sabzi" qui est un mélange d'herbes, d'oignons blancs et de radis. Alors que j'achetais 2 bouquets de persil, un de coriandre et de l'estragon, j'ai vu Mx.. En acheter beaucoup plus..  Un gros sac plastique.. Ici, on mange aussi les feuilles de radis en "salade". Jusqu'à maintenant, je les mangeais dans la soupe.. Maintenant ce sera aussi dans la salade !

Ce qui donne une cuisine assez différente dee celle du Moyen Orient. Pour moi, elle me fait penser à celle du Vietnam ... Epices et herbes ce qui donne des cuisines très gouteuses, mais qui n'arrachent pas !! On ajoute du piment, seulement dans l'assiette !

 

J'ai été surprise par le nombre  de riz différents  ! En fait, le riz est la base de l'alimentation de la cuisine Iranienne.

on le fait cuire de deux façons différentes :

Le kateh : Faire bouillir le riz dans de l’eau jusqu'à ce qu'elle soit complètement absorbée. entièrement.

Le chelo est plus sophistiqué :  Le riz est cuit al dente dans une grande quantité d’eau. Ensuite, on le fait cuire à la vapeur avec du beurre.

Ici comme au Cambodge, on aime la "croute" de riz même légèrement roussie ! Le "tahdig"

 

J'aime tout particulièrement ce chiffre 5, un coeur à l'envers !  Le chiffre 1 ressemble au nôtre !

Sucre  (betteraves ou cannes)

Fruits d'épine vinette frais.. On les ajoute au riz, on les trouve aussi séchés !

graines  et fruits secs  (pistaches par exemple)... 

L'Iran est un pays où le safran est très utilisé.. Dans le thé... Dans la glace... Et je n'ai même pas pensé prendre une photo de cet ingrédient au bazar !! 30 000 € le kg de safran ! en France !! Bon, j'en ai acheté que quelques grammes !

Mx...  me parle aussi d'un autre ingrédient.. Il faudra que je rentre en France pour comprendre de quoi, elle me parle !! Ce n'était pas du beurre, mais mieux que du beurre ... Sans résidus !!

En rentrant, j'ai donc découvert  qu'il y avait 2 sortes de beurres, le beurre lactique avec un ph acide et un goût acidulé et un beurre de crème douce avec un ph neutre et un goût de crème préféré par les Anglo-saxons.

Quant au beurre sans résidu, c'est le beurre clarifié... Utilisé surtout dans la cuisine indienne ! et Iranienne donc, le prix en Iran était  supérieur à 20 € le kg, en France, on peut le trouver à 30 € le kg. Si on enlève les résidus (lactose et protéine) il ne brûle plus... Et on peut le garder beaucoup plus longtemps ! En Inde, il s'appelle Ghee.

Nous avons donc eu une omelette cuisinée par Px... le mari de Mx.. ! avec de la pâte de tomates, cette pâte a été fabriqué par la nièce de Mx... Cette pâte est très  salée . 2 ingrédients... Tomates et sel ! En fait, j'ai trouvé que beaucoup d'ingrédients étaient très salés... Le fromage  genre feta, les cornichons, la boisson à base de yahourt,  "Doogh

" composée d'un tiers de yaourt frais et de deux tiers d'eau normalement légèrement salée, pour nous mélange trop salé .... Alors les herbes cela aide !!

Pour revenir, à la cuisine française, ce soir ce sera poulet aux champignons... Ratatouille, et clafoutis aux pommes !! avec du riz bien sûr !!

Il y a une chose que j'oublie souvent lorsque nous sommes à l'étranger... C'est la façon dont sont mangés les mêmes produits.... Ainsi le poulet... Personnellement, j'aime mieux le poulet entier, et une de mes recettes favorites est le poulet au vinaigre.

Ici le poulet est vendu sous plastique et sous vide et il ne plaisait pas à Mx... Je ne sais pas s'il y a encore les ailes ou comment il se présente !! Elle a préféré en sortir des filets du congélateur...   En Iran, les plats sont mangés comme au Cambodge, avec une cuillère et une fourchette... Il faut donc que la viande et les autres ingrédients soient coupés en "petits" morceaux... Ce que j'oublierai quand je cuisinerai à nouveau, et que je ferai un ragout d'agneau !!!  comme en France, avec les os... Et en ne coupant pas en "bouchées" !!! Même que c'était délicieux, mais vraiment différent de ce qui est mangé ici !

 


Publié à 16:31, le 31/10/2017, dans Iran, Qazvin
Mots clefs :


Masjed-e Jameh et Imamzadeh-ye Hossein Shrine

La  journée ici commence très tôt puisque les enfants partent à 7 h. Nous nous sommes endormis tard. Le mari de Mx... a regardé la télévision assez tard.  Et comme les enfants ont été très discrets, nous pouvons nous lever un peu plus tard ...

Petit déjeuner : Fromage salé, de la pate sésame et pistache (Alvardé) , pain, thé.

Le thé est fait d'une manière très différente : Il y a une similitude avec le samovar russe ! On fait du thé très fort dans une théière que l'on pose sur une bouilloire qui a une grille munie de trous au lieu d'un couvercle, et le feu reste allumé.. Pour se servir une tasse de thé, on verse un peu de thé(1/3) dans une tasse et on rajoute 2/3 d'eau chaude !

La journée commence par une explication sur la cuisine iranienne comme par exemple "le lavashak" une pate de fruit extrat fine ... Mx... la prépare maintenant à la maison, en faisant cuire longtemps des pêches et en faisant sécher cette pate au soleil sur le balcon.

Toutefois quand j'ai vu cela dans le commerce, j'ai plus pensé à des rouleaux de Venilia qu'à des pâtes de fruits  !!

Ici, les cornichons sont très salés pas vinaigrés...

Mx...  va chez  le dentiste et nous emmène à Masjed-e Jameh, mais auparavavant elle nous fait passer par les "allées", l'endroit où elle habitait petite fille et qui se trouve près d'une citerne.... Les Iraniens  ont maitrisé  très tôt plusieurs éléments, le froid avec les glacières, le vent avec les moulins à vent  et les tours du vent, l'eau avec  les qanat et les réservoirs d'eau... Par contre, comme c'est fête... Les citernes sont fermées ... Il faudra revenir (et nous oublierons !!)

 

En attendant, il y a beaucoup de femmes autour de Masjed-e Jameh, la "mosquée du vendredi". Nous les suivons et nous nous retrouvons devant une tente où les femmes nous proposent du thé.. Il y a des échopes qui constituent un petit marché.

 


 

Nous allons au tombeau Imamzadeh-ye Hossein. Façade de l'époque Qajar, dôme du 16ème siècle. J'avais lu que je ne pourrais pénétrer qu'avec une abaya, ce qui a été le cas, comme pour toutes les Iraniennes.. J'ai aussi demandé  si je pouvais prendre des photos.. Ce qui a été le cas !

Beaucoup de femmes et d'enfants pique-niquent. Il faut dire qu'il fait bon, c'est calme et si j'habitais en appartement, j'aimerais bien passer quelque temps ici !

Les abblutions

Tout comme au Golestan, on retrouve les éclats de miroirs au delà d'une certaine hauteur !

Cette jeune Iranienne m'a offert un très joli cadeau... Son sourire ! et sa connivence !

Moment  de recueillement, quel que soit notre Dieu

La tombe de quelques martyrs de la guerre Iran - Irak

 

 


Publié à 23:19, le 30/10/2017, dans Iran, Qazvin
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 2 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Barcelone
Cambodge
Colombie
France
Hongrie
Iran
Israel
Laos
Nomades : Cyclotourisme et camping
Pays Bas
Preparation des voyages
Projets
Thailande
Vietnam
:

Derniers articles

2013 - 2017
Première journée de tourisme à Esfahan ... Meydan-e Shah - Ali Kapu
Drôle de tourisme !!
Arrivée à Ispahan
Cuisine et zoo

Sites favoris

2011- 2012 - 8 mois au bout du monde
2010- 2011 Bali, Malaisie, Moyen Orient
2009 - 3 mois en Asie
Notre Asso au Cambodge
Michele & Ron Nos Australiens de Perh
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et nos voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email